Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 21:34

Ce titre est une plaisanterie mais enfin les deux espèces qui figurent dans cet article, l’une de flore et l’autre de faune, portent toutes les deux dans leur étymologie la racine latine « sanguis » qui veut dire sang et ce sont toutes deux des princesses estivales des marais.

Elles sont également menacées par les drainages qui touchent la moindre zone humide à notre époque, encore volontiers présentes en montagne mais de plus en plus rares en plaine.

Mes aquarelles étaient destinées à illustrer des panneaux sur le site des Pâtures d’Argentan au bord de l’Orne. Voir un précédent article, là : http://www.aquarelle-bota-clairefelloni.com/article-les-patures-d-argentan-122404843.html

Sanglants marécages

La Sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis) ou Grande Pimprenelle était commune autrefois. C’est une rosacée qui porte des petites inflorescences denses d’un beau rouge carminé et la médecine, autrefois inspirée par la théorie des signatures, lui attribuait des vertus hémostatiques. Il s’est avéré que ce n’était pas faux car elle contient un tanin qui explique cet effet.

La plante est liée à un papillon devenu très rare : l’Azuré de la Sanguisorbe qui a besoin non seulement d’elle pour nourrir ses chenilles mais aussi d’un type particulier de fourmis qui joue un rôle dans son cycle de reproduction ; cet Azuré est une espèce myrmécophile.

Dans mon marécage, s’il est bien peu probable de trouver l’Azuré ; on peut espérer surprendre un beau criquet, le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum).

Sanglants marécages

Non, mon criquet n’est pas venu se frotter sur la sanguisorbe, son front est naturellement barbouillé de rouge, un rouge assez sombre qui lui a valu son nom. Seule la femelle présente ce faciès et c’est elle que j’ai représentée. Le mâle, plus petit, possède un drôle de chant, si on peut définir ainsi le déclic qu’il émet en produisant une sorte de ruade avec ses pattes postérieures. Cela permet de le repérer dans les hautes herbes ou les roseaux et si on l’approche doucement, c’est très amusant de le voir faire !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article

commentaires

Sylvie 25/08/2014 20:10

Je suis originaire du Périgord où j'ai passé toute ma jeunesse jusqu'au bac dans un tout petit village: je n'ai donc aucun mérite à savoir différencier sauterelle et criquet. Quant à la grande pimprenelle, je l'ai rencontrée en randonnant dans les prairies des Hautes Vosges. Il te reste à nous peindre le si joli et si fragile lys martagon... SB

Claire Felloni 26/08/2014 17:46

Je l'ai vu et photographié sous toutes les coutures, mais pas encore peint! C'est un petit bijou... difficile de le peindre d'après nature et pas question de le cueillir, bien sûr!

Sylvie 25/08/2014 08:40

J'adore ce criquet, il est superbe!
A différencier de la grande sauterelle verte (tettigonia viridissima) qui est parfois un peu rougeâtre mais qui, elle, a de grandes antennes non articulées.
SB

Claire Felloni 25/08/2014 19:30

Oui, Sylvie, c'est toute la différence entre sauterelles et criquets! avec le fameux sabre que portent les femelles de sauterelles, bien sûr!

NICOLE 22/08/2014 22:45

Quelle plante magnifique ! Par son inflorescence d'une couleur si vive mais aussi par le dentelé de ses feuilles. Cette plante n'existe donc plus ?

Claire Felloni 23/08/2014 18:32

Si, on peut encore la trouver mais surtout en montagne, elle est moins fréquente en plaine et protégée dans certaines régions, mais ne possède pas encore une protection nationale.

ClaireB 22/08/2014 22:29

Magnifiques, comme toujours.

Claire Felloni 23/08/2014 18:30

Merci, Claire! pour les derniers articles qu tu ne recevais pas c'était ma faute car j'oubliais de cocher une nouvelle petite case quand j'édite l'article!