Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 18:21

Je continue le journal de ma planche de Volubilis : après une enquête auprès de l’horticulteur où j’avais trouvé ma plante, il s’avère qu’il s’agit bien du Liseron bleu vivace ou Volubilis des jardins. Un peu inquiète du nom latin qu’il me donne alors, je constate au retour qu’ Ipomoea leari est synonyme d’ Ipomoea indica. Mon impression était donc la bonne et c’est pour cette raison que la corolle reste d’un bleu assez doux nuancé de mauve qui vire rapidement au rose et non du bleu beaucoup plus prusse ou cyan qui caractérise plutôt l’ Ipomoea tricolor.

Le liseron vivace quand le climat lui permet de se comporter vraiment en vivace est devenue une plante invasive, notamment au Portugal, voir cette page :http://invasoras.pt/gallery/ipomoea-indica/

Ipomea indica , en France, est dite par les jardiniers « vivace herbacée cultivée en annuelle » et le feuillage « persistant ou caduc selon le climat hivernal ».

Volubilis 2

Il est vrai que pour mettre au point mon dessin préparatoire, j’avais encore tous les éléments sur le pied alors que nous sommes à la mi-novembre et que j’habite au nord de la Loire. Par contre, je ne me suis pas basée sur la taille des fleurs qui restaient car c’est vraiment la fin, elles sont nettement plus petites que cet été !

J’ai élaboré ma composition sur un calque en reprenant des petits ensembles qui me plaisaient sur la kyrielle de photos prises cet été, mais en surveillant bien sur la plante elle-même que mes montages étaient vraisemblables. Le report de ce dessin, je le pratique à l’ancienne en faisant un contrecalque, mais ensuite je reprends chaque morceau que je vais travailler avec un crayon très fin et la gomme mie de pain qui élimine les traits grossiers de graphite laissées par le calque de mise en page.

Volubilis 2

Ensuite, c’est la mise en couleur morceau par morceau en m’inspirant des petites études que je vous ai postées la dernière fois. J’ai commencé par la verdure pour me mettre en jambe et le mélange du Vert Véronèse de chez Sennelier ( = Vert Winsor nuance jaune chez Winsor et Newton soit PG36) et de l’Auréoline ( même pigment chez Sennelier et chez Winsor et Newton : PY40), me plait bien pour commencer le feuillage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann 18/12/2014 07:44

Bonjour Claire,
Le crayonné de ta planche est déjà fantastique, la mise en couleur va certainement être très réussie. Ici on a déjà du mal à se débarrasser des liserons alors j'imagine que quand il devient vivace, sa colonisation doit être extrêmement efficace...

Claire Felloni 21/12/2014 21:07

J'ai un métro de retard pour te répondre: en fait, maintenant la couleur est bien avancée, même sur les fleurs. Il me reste la coupe de profil à faire d'après des photos que j'avais prises cet été.

ClaireB 11/12/2014 19:21

J'avais loupé cet article... ça aurait été dommage. J'ai été intéressée, notamment, de voir que tu utilises ponctuellement le calque. C'est quand tu composes à partir de photos, c'est ça ? Uniquement ou dans d'autres cas ?

Claire Felloni 12/12/2014 10:54

En fait, c'est obligatoire pour composer une planche botanique qu'on parte de photos ou d'un sujet devant soi... sinon ce serait difficile d'obtenir une belle mise en page. Quand je pars directement d'un sujet devant moi, mon calque est extrêmement rudimentaire: de grosses patates des lignes de direction seulement!

Sylvie 06/12/2014 10:43

On veut admirer la suite... La suite, la suite, la suite!!! bise. SB

Claire Felloni 12/12/2014 10:56

pas tout de suite! ça avance doucement...

Claude Mery 28/11/2014 23:11

Terrible!

Claire Felloni 01/12/2014 11:00

Merci Claude! mais attendez... je vais peut-être rater les fleurs !

Sylvie 27/11/2014 12:39

Merci de tes conseils et explications, ça nous permet à tous de progresser. Tes feuilles sont sublimes...comme d'hab.! (J'enrage).
Bise. SB

Sylvie 27/11/2014 18:39

Réellement Claire, ce n'est pas de la flagornerie de ma part, j'apprends énormément à la lecture de ton blog, tant en aquarelle (dommage que je n'aie pas plus de temps pour mettre à profit tes conseils judicieux et faire mes "gammes" régulièrement) qu'en botanique. Merci de ce partage désintéressé. SB

Claire Felloni 27/11/2014 18:26

Tant mieux, Sylvie, si ça en motive quelques uns pour continuer l'aquarelle botanique! j'en suis ravie!