Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 14:11

Depuis ce printemps, j’ai l’idée de peindre une planche botanique sur le Volubilis ; je vous montre ici des études préliminaires sur le sujet qui m’aideront à choisir les bons mélanges de couleurs, et les angles de vue judicieux par exemple. Un tel projet nécessite aussi de se renseigner sur la plante afin de ne pas faire d’erreur sur les détails botaniques qui lui sont spécifiques, c'est-à-dire qui permettraient de la reconnaître par rapport à une plante du même genre Ipomoea mais d’une espèce différente et on verra plus loin que ce n’est pas toujours évident !

Voici ma planche d'études préliminaires. Le violet de Cobalt n'interviendra qu'en glacis sur un fond léger plutôt à la Quinacridone.

Voici ma planche d'études préliminaires. Le violet de Cobalt n'interviendra qu'en glacis sur un fond léger plutôt à la Quinacridone.

Volubilis

Le Volubilis (Ipomoea purpurea L. Roth.) est une plante grimpante de la famille des Liserons qui apprécie une exposition plein-sud.
Plus le soleil est présent et plus les fleurs seront nombreuses et il me semble, plus elles se colorent de bleu. En ce moment, en Novembre, j’ai encore quelques fleurs sur mon volubilis mais elles sont assez petites et à dominante mauve. Cette plante ne supporte pas les gelées, j’espère la garder pour l’an prochain en paillant son pied car je n’aurai probablement pas de graines à récolter ! C'est une espèce originaire du Mexique et d’Amérique centrale, et je ne suis pas sûre que les fruits qui sont des capsules sphériques viennent à maturité au Nord de la Loire.

Ce volubilis s’est installé dans toutes les régions tropicales et il est même inscrit dans la liste des espèces envahissantes de La Réunion, où il grimpe dans les cannes à sucre.

Volubilis

Il est représenté en 1837 par Miss Drake pour l’Edward’s Botanical Register.

Volubilis

L’illustration que donne G.Curtis en 1842 ainsi que celle de Walter Hood Fitch en 1847, toutes deux pour le Curtis’s Botanical Magazine représentent en réalité l’Ipomée d’Inde ou Liseron bleu et non lpomoea purpurea !

l'Ipomée d'Inde par Walter Hood Fitch

l'Ipomée d'Inde par Walter Hood Fitch

Cet Ipomoea indica (Burm.) Merr. serait plutôt originaire des iles du Pacifique, mais naturalisé comme son cousin un peu partout sous les climats doux et sans doute le plus cultivé pour l’agrément. La plante ressemble beaucoup à celle que j’ai au jardin au point que je ne sais plus bien quelle espèce je peins !

Toutes les feuilles en sont trilobées alors qu’il semble que cela soit moins fréquent chez Ipomoea purpurea, dont les feuilles sont plus simplement en coeur, et c’est vrai que cet été les fleurs étaient plus grandes et plus bleues que maintenant !

Une entreprise à suivre…sur ce blog!

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons Flore
commenter cet article

commentaires

ClaireB 14/11/2014 20:30

J'ai un petit faible pour le bouton fermé tout fripé... tu as du te faire plaisir à le peindre, non ?

gébé 16/11/2014 00:00

je sens que je suis déjà accro à ce blog... J'attends avec impatience

gébé 13/11/2014 08:36

Au fait ! quelle est la différence entre les termes "liseron", "volubilis", "ipomée" ? Je n'arrive pas à trouver une explication claire sur des différences éventuelles... J'aime bien tous ces noms et l'exubérance de ces plantes mais je voudrais être plus "savante". Merci d'avance si vous pouvez m'aider

Claire Felloni 14/11/2014 09:02

Je développerai tout ça dans mon prochain article sur ce Volubilis et sa place dans la famille des Convolvulacées. Il faut que je garde de quoi alimenter les articles suivants!

organique 12/11/2014 18:09

Merci très beaucoup pour cet extrait de littérature. Merci.

Claire Felloni 13/11/2014 10:36

Peut-être cela a un rapport avec des pigments contenus dans les pétales des fleurs, les anthocyanes, sensibles aux rayons ultra-violets; j'avais essayé d'y voir un peu plus clair dans un article du blog: http://www.aquarelle-bota-clairefelloni.com/article-couleurs-des-fleurs-les-antocyanes-47188657.html
mais c'est assez compliqué et pas clair à comprendre, je dois dire!

gébé 13/11/2014 08:20

Une information "toute fraîche". Aujourd'hui aucune fleur bleue. Elles sont toutes mauves avec les stries plus roses pourtant il fait soleil (je ne saurais préciser les couleurs car pas à l'aise avec le nom des pigments)
L'observation de ce matin me laisse penser que la luminosité (et peut-être la température) ont une influence sur les couleurs... les fleurs n'ont plus le joli bleu de l'été.

Claude Méry 11/11/2014 23:08

J'aime beaucoup la fleur la veille, juste avant qu'elle ne s'ouvre. L'éclosion se produit au lever du jour en quelques minutes. Je croyais avant de lire cet article qu'elle était annuelle. Chaque automne je conserve une petite boite de graines que les plantes fournissent en abondance en cette saison. De bleu de Prusse elles passent en quelques années au violet puis au mauve.
Bon travail!

Arnaud 26/01/2015 10:35

Bonjour,
Flora Gallica donne un critère supplémentaire (en plus des feuilles "majoritairement trilobées") pour distinguer Ipomea purpurea: "sépales munis de longues soies près de la base". Contrairement à Ipomea indica qui a des sépales sans soies.
J'espère que cet élément pourra vous être utile pour cette très belle actualisation de l'illustration botanique. Cordialement.

Claire Felloni 12/11/2014 21:36

Merci pour toutes ces précisions. Claude à Bordeaux récolte des graines mais pas vous à Narbonne ! peut-être n'avez-vous pas tout à fait la même espèce ? Moi, je ne pense pas figurer le fruit sur ma planche car je ne suis pas sûre qu'il s'agisse toujours de la même plante. Quand elle devient invasive comme au Portugal,(je sais que c'est bien indica) et je suppose que c'est par enracinement des tiges qui trainent au sol plutôt que par les graines, mais je ne sais pas trop en fait...

gébé 12/11/2014 17:40

Je n'ai jamais eu de graines avec les miens. Quand les tubes des corolles tombent en fin de journée ne restent que "les étoiles" des sépales et apparemment il n'y a pas eu de fécondation. La multiplication se fait par enracinement des tiges volubiles qui trainent à terre. je précise que les feuilles sont trilobées, le bleu des corolles n'est pas foncé, en tout cas pas "Prusse", il est très lumineux. Je ne connais pas le nom exact de ma plante.

Claire Felloni 12/11/2014 10:51

Son statut n'est pas clair: elle est dite « vivace herbacée cultivée en annuelle » et le feuillage « persistant ou caduc selon le climat hivernal »! En tout cas, il me semble de plus en plus au fur et à mesure de mes recherches sur le sujet, qu'il s'agit toujours du Volubilis bleu (Ipomoea indica), mais je pense que du fait de la fin de saison et de ma situation géographique les fleurs ne sont pas aussi spectaculaires que dans le Sud ! Ceci dit, moi je l'aime bien quand il n'est pas d'un bleu trop foncé, le bleu de Prusse me fait un peu peur, pour tout dire!

gébé 11/11/2014 19:59

les miens sont toujours fleuris et partent à l'assaut des fils téléphoniques. Bleus en début de journée, ils virent au rose violacé dans l'après-midi. Ils se faneront dans la nuit mais les nouveaux boutons sont prëts à éclore pour donner les fleurs bleues dès le lendemain. C'est le cycle habituel au moment de la grande floraison. En ce moment elle se ralentit et je constate que fleurs bleues et fleurs mauves cohabitent. Je voudrais joindre une photo prise dans la semaine vers 8h du matin mais je ne sais pas la mettre.
Je dois préciser que la plante deviendra sèche en hiver, ce n'est vraiment pas beau mais je la laisse ainsi car je sais qu'au printemps elle repartira en formant une superbe draperie à mon balcon. (j'habite à Narbonne)

Claire Felloni 12/11/2014 11:53

vos coms sont très instructifs! Je ne pensais pas que la couleur variait au cours de la journée ! Par contre, j'ai souvent remarqué que sur ces couleurs bleues des fleurs, il faut bien être attentif au variations suivant la lumière et par exemple à l'intérieur, en lumière artificielle, elles paraissent toujours beaucoup plus roses!