Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 18:04
Volubilis 3
Volubilis 3

Ma planche sur le Volubilis (Ipomoea indica) avance bien.

Pour cet article je me suis amusée à faire des photos d’étape sur une corolle avec mon smartphone. Vu la faible luminosité de ces derniers jours, les photos ne sont pas fameuses mais les 3 stades vous donnent quand même une petite idée de la façon dont j’aborde la chose !

Dans la première étape où je pose des couleurs sur la surface humide, vous pourrez peut-être deviner que j’ai laissé un mince filet de papier sec qui fait barrage aux pigments de façon à pouvoir pousser des nuances chaudes saumonées, au fond du cornet sans que celles-ci ne débordent à droite sur le plan de la corolle en raccourci.

Le rose plus soutenu des sillons est posé tout à la fin quand le fond commence à sécher au pinceau fin peu chargé d’une couleur assez dense et en allant du cœur vers le bord.

Volubilis 3

Dans la seconde étape, je commence à poser des glacis en balayages avec mon pinceau effrangé, avec des mélanges de Bleu de Cobalt et de Violet de Cobalt dont les dosages varient.

Volubilis 3

Ce n’est que progressivement que j’apporte plus de contraste, parfois aussi avec des touches plus larges posées en travers de mes lignes fines mais dans ce cas il faut que le gros pinceau soit très peu chargé de couleur assez diluée.

Voilà donc où j’en suis, les corolles sont toutes installées, j’attends un peu pour apporter des détails au cœur ; les étamines et le pistil doivent rester très clairs et discrets. Au pied de chaque fleur, il y a un fouillis de bractées rougeâtres autour des calices qu’il ne faut pas négliger.

La planche est encore un peu pâle mais j’y vais doucement et pour la contraster davantage il vaut mieux avoir tout mis en place et prendre du recul avec une bonne lumière du jour surtout !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

yann 01/01/2015 12:04

Bonjour Claire,
Visiblement tu consacres ces jours un peu froids pour les travaux les plus longs. Ton ouvrage déjà magnifique n'en sera que plus éclatant quand la lumière reviendra pour l'éclairer.
En attendant je te souhaites une bonne année 2015.

Claire Felloni 01/01/2015 18:39

Très belle année à toi aussi Yann! et beaucoup de succès dans tes peintures et ton blog!

Elizabeth 21/12/2014 15:41

C'est vrai, la qualité des photos n'est pas extraordinaire, mais celle de ta planche est bel et bien là! C'est toujours intéressant de voir les différentes étapes de ton travail, même si ça ne nous permet pas pour autant de faire si bien!!! Heureux Noël et bonne fin d'année. Amitiés.

Claire Felloni 21/12/2014 21:02

Passes de bonnes fêtes toi aussi ! Quand il y a une bonne lumière mon smartphone fait d'excellentes photos, mais là...!

ClaireB 21/12/2014 11:46

Même pas finie, cette planche est déjà magnifique.

Claire Felloni 21/12/2014 21:00

C'est gentil Claire! au rythme où je travaille en ce moment, ce ne sera pas un cadeau de Noël !

Gébé 21/12/2014 08:42

Merci pour votre gentillesse. Vos explications sont parfaites et en vous lisant j'ai l'impression de vous entendre parler. Ce doit être merveilleux de travailler avec vous.

Claire Felloni 21/12/2014 20:58

C'est peut-être parce que j'ai pas mal pris l'habitude d'expliquer tout ce que je fais pendant les démonstrations des stages, c'est devenu facile de raconter tout ça !

Claude Mery 20/12/2014 22:22

Les corolles sont pleines de mouvement, la composition parfaitement maîtrisée. Je ne me lasse pas de les regarder.