Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 17:48

La planche du Volubilis est finie ! Si vous avez suivi les différentes étapes sur ce blog, vous la connaissez déjà bien et le résultat final ne vous causera guère de surprise !

J’ai ajouté un petit fruit, une capsule, d’après des photos de mon commanditaire car mon Ipomoea indica ne produit pas de capsules dans la contrée trop nordique où j’habite.

Volubile, Volubilis

Et puisque Volubilis en latin signifie « qui tourne aisément », j’en profite pour évoquer brièvement ce mot de volubile pour ma rubrique « Mots de bota ».

Une plante volubile possède la capacité d’enrouler sa tige autour d’un support ; elle ne se sert d’aucun autre moyen pour grimper, ni vrilles ni crampons. Elle possède une capacité formidable du bout de sa tige qu’on nomme la flèche, à osciller à la recherche d’un support sur lequel elle pourra commencer à s’enrouler. C’est le mécanisme compliqué de la circumnutation, sur lequel les scientifiques se sont beaucoup penchés.

Le premier de ces savants fut Charles Darwin qui à la fin de sa vie étudia en chambre les comportements de plants de Houblon, d’Ipomée, de Haricot d’Espagne et de Liseron. Il note par exemple que le Volubilis dont l’enroulement est dextre, (dans le sens inverse des aiguilles d’une montre), est plus lent que le Houblon qui lui, est senestre (comme également le Chèvrefeuille). Ces termes de dextre et senestre prêtent beaucoup à polémique suivant que l’on se place de l’extérieur ou dans la spirale !

Volubile, Volubilis

Pour moi (et pour une partie de ces scientifiques…) qui me place au dehors, le Chèvrefeuille tourne donc dans le sens des aiguilles d’une montre. Il a la force nécessaire quand il prend de l’âge pour étrangler le support qu’il a choisi car ce dernier, lui aussi, continue à grossir. On rencontre parfois des arbustes déformés en pas de vis comme sur cette illustration au brou de noix que j’avais réalisé pour un Almanach des fleurs sauvages (Terre sauvage/Delachaux et Niestlé).

Ma catégorie "Mots de bota" compte à ce jour une vingtaine d'articles, vous la trouverez dans la colonne de gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Mots de Bota
commenter cet article

commentaires

Catherine D 18/02/2015 20:57

Oui elle s'affiche ! bonne soirée

Yann 18/02/2015 20:48

Bonjour Claire,
Bravo pour toutes ces circonvolutions hélicoïdales qui nous donnent le tournis.
On voit bien que ce n'est pas l'homme qui a inventé la vis !

Claire Felloni 19/02/2015 10:27

Merci Yann ! et ceux qui croyaient que les volubiles de l'hémisphère nord tournaient dans un sens et celles de l'hémisphère sud dans l'autre seront surement déçus !

Catherine D 15/02/2015 20:19

C'est superbe ... mais je ne vois plus l'aquarelle ?
Je suis étonnée de ce que tu dis de la graine, ici j'en ai tout plein chaque fois que les volubilis veulent bien pousser (plein soleil), et on n'est pas loin...

Claire Felloni 17/02/2015 21:07

J'espère que tu la vois comme moi ce soir!
Tu sais mon volubilis a eu tout juste le temps de s'installer... les premières fleurs sont venues assez tardivement. Peut-être qu'il me fera des des capsules l'an prochain, après tout !

Laurence P 12/02/2015 00:21

C'est toujours un bonheur de te lire, de s'instruire et de se remplir les yeux de tes aquarelles. Merci de partager toutes tes richesses avec nous.

Claire Felloni 12/02/2015 15:32

Merci Laurence, de ta fidélité sur le blog !

Claire Felloni 12/02/2015 15:31

Des feuilles vert clair et un peu mates comme sur ce volubilis ce n'est pas évident pour leur donner du relief sans les assombrir et puis il faut bien reconnaître que depuis un bon moment je ne les voie plus dans mon jardin...pour des vérifications finales, c'est impossible!

Sylvie 12/02/2015 09:13

Et, pour une fois, ce n'est pas moi qui parle des feuilles! SB

Manon 11/02/2015 19:04

Je suis toujours très impressionnée par le travail des feuilles, quel beau travail !

Claire Felloni 12/02/2015 15:24

Pour la verdure il faut travailler en lumière naturelle; je trouve que les lampes actuelles rendent les verts très crus et je m'en méfie beaucoup !