Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 19:40

Je vous ai parlé récemment du vert émeraude que l’on trouve le plus souvent sur nos palettes, le vert de phtalocyanine, un pigment récent (organique de synthèse).

Il faut savoir qu’il existe un autre vert émeraude, beaucoup plus doux, le Viridian ou Vert émeraude véritable (PG18), un pigment minéral de synthèse : l’Oxyde de Chrome hydraté inventé par Pannetier au 19ème siècle.

Ce vert froid déroute parfois par la légèreté des lavis qu’il engendre surtout si on l’utilise en godet ce qui est notre cas car il faut un peu de temps et de patience pour obtenir une valeur qui restera de toute façon assez claire. Il faut aussi ne pas trop se dépêcher car il risque de rester des petits grains de pigments si on n’a pas bien dilué son lavis. La légèreté est précisément ce qui nous intéresse pour le rendu de la végétation puisque cette couleur rend parfaitement les lumières sur un feuillage brillant, dont le rendu nécessite des valeurs faibles, froides, un peu argentées si on lui ajoute un soupçon de rouge.Pour cette rosette d'Echeveria qui n'est pas brillante mais plutôt glauque, l'emploi du Viridian se justifiait sans même qu'il soit utile pour "l'argenter", de le casser de rose.

Quelques Verts minéraux
Quelques Verts minéraux

Le Viridian est très solide à la lumière. Bien sûr, je ne l’utilise jamais pour obtenir un vert foncé.

Sur une surface de feuille mouillée à l’eau pure il peut être posé un peu partout sans inconvénient puisque toutes les autres couleurs qu’on y fera fuser seront plus intenses, même pour un contrejour où elles sont chaudes et claires car on peut toujours réchauffer un vert léger et froid par l’apport de jaune ou d’un vert pimpant. Avec ce Viridian on peut aussi revenir en glacis légers après coup sur les zones claires.

Vous trouverez ce PG18 le plus souvent sous l’appellation Viridian, Vert émeraude ou Vert émeraude véritable :

  • C’est le Vert émeraude n° 692 chez Winsor et Newton
  • Le Vert émeraude n° 261 chez Blockx
  • Chez Sennelier le PG18 n’existe pas en couleur monopigmentaire : le n° 837 (Vert émeraude véritable) contient en fait un peu de PG7 (vert de phtalocyanine), cela le rend sans doute plus facile d’emploi mais pour l’aquarelle botanique, il perd un peu sa spécificité et donc s’avère moins intéressant. C’est la même chose pour le n° 511 de chez Schmincke.

Le Vert oxyde de chrome PG 17, s’il paraît très semblable par sa composition réagit en fait très différemment. Il n’est pas utile avec lui de touiller beaucoup pour avoir un lavis très uniforme et sombre ! Ce vert très sourd arrive même trop vite ! Je m’en sers souvent pour « plomber » une couleur parce qu’un vert trop lumineux et transparent n’est pas toujours souhaitable pour le rendu réaliste du feuillage.

L’aspect mat d’une feuille velue ou pubescente n’est pas facile à rendre avec les pigments organiques de synthèse à base de Phtalocyanine comme le vert de vessie ou le vert de Hooker. Le vert oxyde de chrome permet de densifier un vert comme le vert de vessie très rapidement.

Souvent, il n’est pas souhaitable de l’utiliser tel quel car il est assez terne malgré tout, mais il m’arrive aussi de l’utiliser comme base bien dilué pour des revers de feuille comme ici sur ces études préliminaires du Clivia.

A droite, toutes les couleurs ont été lestées avec un peu de vert oxyde de chrome.

A droite, toutes les couleurs ont été lestées avec un peu de vert oxyde de chrome.

  • Chez Sennelier , c’est le Vert oxyde de chrome n° 815
  • Chez Winsor et Newton c’est le Vert oxyde de chrome n° 459
  • Chez Schmincke, c’est le Vert oxyde de chrome n° 512
  • Chez Blockx, c’est le Vert de chrome n° 262

Je ne me risquerai pas à vous parler d’autres verts minéraux que je pratique peu, cependant ils existent ; ce sont principalement les Verts de Cobalt, et la Terre verte.

L’ancien vert Véronèse était un pigment minéral très dangereux, un Arseniate de cuivre, il a souvent été remplacé par un POS (Pigment organique de synthèse) dont je vous ai parlé la dernière fois : le PG 36.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

MLA 11/03/2015 17:30

Le vert est la couleur de l'Espérance, mais elle fait aussi le désespoir des peintres comme moi ... Heureusement, je vais pouvoir suivre tes précieux conseils pour mieux apprivoiser les pigments appropriés.

Claire Felloni 12/03/2015 16:47

La couleur de l'Espérance, oui! j'ai mis longtemps a apprivoiser la verdure moi aussi alors, patience...

olivier de vergnies 09/03/2015 19:46

Merci pour cet article .

Claire Felloni 12/03/2015 16:44

Je suis contente s'il vous a intéressé!

Catherine D 07/03/2015 12:34

Quelle belle envolée ! J'ai utilisé le vert oxyde de chrome abusivement... ça devient d'un terne ! en juillet dernier un stage sur les mélanges bleu/jaune avec Nadine Grandcollot, j'avais beaucoup appris, qu'on peut même faire du vert avec noir et jaune... Merci pour le cours, et belle journée !

Claire Felloni 08/03/2015 11:26

C'est sûr qu'avec noir plus jaune on obtient du vert... mais moi je n'utilise pas beaucoup le noir d'ailleurs je n'en ai pas sur ma palette: j'ai du sépia et de l'indigo mais pas de vrai noir! On a tous nos dadas, en fait!

Elizabeth 07/03/2015 09:58

Toujours aussi intéressant et les réalisations fantastiques! Ca me scotche à chaque fois, je n'ose même plus prendre un pinceau!!! Amitiés

Claire Felloni 08/03/2015 11:22

Si tu n'oses plus prendre un pinceau, je ne suis pas ravie de l'effet que te font mes articles! j'espère que tu vas oser bientôt !!

Sylvie 07/03/2015 09:55

Bonjour Claire,
Grâce à toi, je vais être la pro des verts! En théorie seulement, parce que, en pratique, c'est une autre histoire...
Merci pour ce bel article. Bon WE. SB

Sylvie 16/03/2015 16:57

petit rajout de commentaire: en pratique j'ai toujours autant de mal avec les verts, mais, grâce à ta "petite leçon" sur le liquidambar, j'ai réussi une feuille rouge d'arbuste exotique presque "à tomber" cet automne (et dont je suis très fière, pour une fois!). Persévérance, persévérance et... espérance pour les verts? Bise. SB

Claire Felloni 08/03/2015 11:21

Bon week-end à toi aussi Sylvie! Bientôt nous allons pouvoir peindre du vert sur le terrain avec cette belle météo!