Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 10:26
Les coupes sur la grenade
Les coupes sur la grenade

Je viens de terminer la planche consacré au grenadier que j’avais en commande. Mon commanditaire, Christian Z, que je remercie de sa confiance m’a permis de vous la montrer. Vous verrez que l’option que nous avons retenue est de montrer comment on ouvre une grenade pour la manger de la façon la plus judicieuse et Christian m’avait envoyé des liens sur des vidéos qui expliquaient comment il faut d’abord couper horizontalement sous la couronne de façon à faire apparaître les cloisonnements sur lesquels il est facile ensuite de partager le fruit:

https://www.youtube.com/watch?v=MfpbKRcE7nM

Mon sujet de second plan avant qu'il s'oxyde!
Mon sujet de second plan avant qu'il s'oxyde!

C’est donc ce que j’ai voulu montrer partiellement au second plan.

Dans le quartier qui figure devant, j’ai volontairement dégagé quelques grains car les cloisons en dessous sont nacrées et c’est dommage de n’avoir que la coupe nette qui ne peut les montrer. La grosse difficulté avec ces coupes est qu’elles s’oxydent très vite, c’est pourquoi il faut les dessiner et peindre en priorité et ne pas trop se laisser entraîner par cette oxydation sans toutefois la nier totalement car quelques détails structurels deviennent visibles grâce à elle !

Les couleurs sur les coupes commencent toujours avec le jaune de Naples, ensuite pour donner une texture je pose des glacis très légers avec le jaune transparent + le violet Winsor, plus ou moins additionné de terre de Sienne brûlée. C’est aussi ce premier mélange de deux complémentaires (jaune+violet) qui m’a servi pour les ombres portées sur le sol qui devaient rester discrètes mais étaient nécessaires vu le choix de mise en page « en situation » que j’avais choisi.

Couleur grenadine

Les grains de grenade ne sont pas intégralement carmin ; près de leur attache ils sont parfois gris rosés (vermillon français Sennelier cassé de bleu de cobalt) et l’Orange et le Vermillon français de Sennelier m’ont servi aussi sous la laque carminée (Sennelier aussi) qui donc arrive surtout en glacis sur ces grains dont il faut penser à préserver quelques arêtes en papier sec pour avoir une vraie brillance. Pour foncer encore ma laque carminée, par exemple pour détacher les grains sur mes coupes, je l’ai concentrée et j’ai ajouté un peu de sépia.

La fleur, vous en souvenez-vous ? Elle a fait l’objet d’un article du blog sur l’orange en général et celui de Sennelier en particulier:

http://www.aquarelle-bota-clairefelloni.com/2015/08/fleur-de-grenadier.html

La planche, un peu recadrée

La planche, un peu recadrée

La grenade entière est commencée en inondant toute la surface avec de l’eau légèrement teintée de rose puis du Cadmium yellow pale est posé en tournant autour du reflet. Je fais fuser ensuite dans l’humide des mélanges comme : Or quinacridone+Terre de sienne brûlée+Sépia ou encore : Or quinacridone+Rose permanent. Ensuite les glacis reprennent les mêmes mélanges plus la laque carminée. Le gris de Davy m’a servi un peu au niveau du calice.

Le symbolisme de ce fruit et les représentations peintes à travers l'histoire ne manquent pas et ceci fera sans doute l'objet d'un autre article!

Autre chose: le blog vient d'avoir 8 ans! N'oubliez pas qu'avec le petit moteur de recherche de la colonne de gauche vous pouvez retrouver pleins de choses dans les archives!

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Catherine B 25/11/2015 15:28

C'est toujours très beau. J'espère un jour sans doute pouvoir assister à vos stages.Petite information; des fossiles de grenade ont été retrouvés près de Jérusalem (datant de 1700ans av JC). Des grenades ont été retrouvées ds des tomes égyptiennes. Egypte pays où la grenade devint symbole de prospérité, renouvellement, immortalité. Très cultivée en Turquie...

Claire Felloni 25/11/2015 15:39

Merci Catherine pour vos infos, c'est d'ailleurs de Turquie que vient mon petit film sur la manière de couper les grenades!

yann 22/11/2015 12:55

Magnifique, comme toujours.
C'est un fruit un peu méconnu pour nous, mais si il s'oxyde facilement c'est sans doute difficile à transporter. J'ai hâte d'en savoir plus sur son symbolisme.
Bon weekend.

Claire Felloni 22/11/2015 17:42

Non Yann! on en trouve assez facilement en ce moment et la grenade est bien protégée par sa peau coriace mais pour te dire vrai je ne me suis pas vraiment régalée en mangeant ces petits grains: ce n'est pas seulement à cause des pépins mais le goût est discret et pas très sucré... par contre il paraît que c'est excellent pour la santé!

Danièle Cifré 17/11/2015 18:42

Je suis abonnée à votre blog depuis peu. Habitant dans la Drôme je ne peux assister à vos stages. J'ai donc fait l'acquisition de votre livre "petites leçons ..." et j'en suis ravie. Les articles de ce blog sont un complément très instructif. Bravo pour la magnifique planche du grenadier.
Merci surtout de partager vos techniques et réflexions avec les amateurs (et admirateurs) que nous sommes. C'est vraiment très généreux et j'attend avec plaisir la prochaine publicatio !

Claire Felloni 18/11/2015 10:12

Merci Danièle! vous êtes ma 150ème abonnée aux articles. Il ne faut pas hésiter à consulter l'index des petites leçons qui ont fait l'objet d'un article , il y en a plein dans les archives! C'est un onglet dans la colonne de gauche du blog et mes liens doivent être bons encore!

anny scha 17/11/2015 11:35

Très jolie, je me souviens avoir essayé ce travail mais l'aquarelle reste pour moi la technique la plus confuse.

Claire Felloni 18/11/2015 10:07

Ce type d'aquarelle demande de la méthode et de la patience ; des fois c'est assez contraignant mais à la fin on est plutôt content... et puis l'aquarelle s'en va chez son destinataire et on l' oublie pour penser à la prochaine!