Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 11:17

Pour fêter mon échange de liens avec un beau site voué aux papillons de la Sarthe: Lépidotères de la Sarthe , un petit clin d'oeil à Rodolphe pour cet article qui évoque un papillon dont la présence n'avait jamais été mentionnée dans le département et qui a été trouvé récemment en vallée du Loir. Le Cuivré des Marais (Lycaena dispar) est associé à un type particulier de milieu: une prairie humide, inondable où se côtoient des plantes de haute taille comme ici de gauche à droite, l'Epilobe hirsute,le Cirse des marais, la Reine des prés et l'Angélique sylvestre. Cependant ,ce sont les oseilles sauvages non représentées sur mon illustration, qui abritent et nourissent sa chenille.
Les plus grandes menaces pour ces belles prairies de fauche qui abritent aussi, par exemple, des Orchidées en Mai, ce sont la culture du Mais ou encore la plantation de Peupliers.

Prairiecuivr--.jpg

Le mâle du cuivré des marais est plutôt orange-vif, la femelle est plus sombre, mais c'est surtout la répartition des taches au revers qui est utile à observer pour différencier ces petits Cuivrés. Il faut toujours représenter le revers dans une illustration de Lépidoptère..

cuivr--desmarais.jpg

Pour faire bonne mesure, voici deux autres lépidoptères sarthois: 
- le premier est peu commun, pour le voir il faut se promener dans les massifs forestiers, c'est le Petit Mars changeant. Suivant la position de ses ailes par rapport aux rayons lumineux, les écailles irisées qui les recouvrent renvoient des reflets magnifiques, fugitifs, bleu ou violacé .
- le second,  très commun, vous le reconnaîtrez, c'est le Robert-le-diable.

petitmarschangeant.jpg    robertlediable.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Illustration
commenter cet article

commentaires

chriscraft_ 20/12/2007 22:39

bravo

Marilou 16/12/2007 18:06

Ils sont très jolis ces dessins; ils feraient de belles broderies ...
Bienvenue dans la communauté "la nature et ses secrets"

Claire Felloni 17/12/2007 17:45

Merci pour la bienvenue... Peut-être, en effet, que je tiens mon pinceau comme une brodeuse son aiguille, quand je peins ces petites miniatures d'insectes.