Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

17 décembre 2007 1 17 /12 /décembre /2007 15:20

En lisière d'un champ, j'ai glané ces petits épis de Maïs (dont j'ai dit du mal dans mon article précédent, aïe aïe aïe !).
Il faut choisir d'abord un épi dont les soies subsistent encore. Ce sont les stigmates de la fleur femelle qui constituent cette chevelure brun-roussâtre prolongeant la masse des grains. On dégage ensuite l'épi en retroussant les spathes qui l'enveloppent étroitement et le protègent. J'ai ajouté une animation du 1er plan en disposant des grains isolés et en reliant le tout par mes ombres portées qu'on ne voit pas bien sur mon scan.
Ma--s2.jpg

Dans cette harmonie de jaunes, il faut choisir un pigment différent pour les spathes et pour les grains. Pour la couleur de fond des spathes, le jaune de Naples, ce jaune-paille un peu crémeux sera idéal avec par endroit un peu de Terre de Sienne brûlée qui fuse dans le 1er jus encore humide. 
Les glacis fins qui rendent ensuite la texture parcheminée, fripée, des spathes sont ici des mélange du jaune de Naples avec d'une part le sépia (8)quand les ombres et les taches tirent sur le brun-verdâtre; et d'autre part le Violet Winsor (9) pour obtenir une couleur 'marron glacé' plus adaptée dans l'ensemble. 

ma--scouleurs1-copie-1.jpg    Ma--scouleurs2-copie-1.jpg

Les grains demandent un beau jaune lumineux, de cadmium clair. Ensuite, pour les glacis qui les détachent et les mettent en volume, j'ai choisi la nouvelle Gomme-gutte d'abord bien concentrée puis additionnée de Violet Winsor (3) et (4).
Le 1er glacis (2) de Gomme-gutte seule est très important pour la luminosité du sujet. Le dernier (4), sombre et presque pâteux au bout du pinceau n'est posé que droit devant, là où le regard peut plonger entre les grains.

Sur ces 2 essais faits au cours, on verra un peu mieux les étapes intermédiaires de glacis :

Ma--sessai.jpgMa--sessai3.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

izys 04/01/2008 11:19

Je découvre ce blog grâce à celui d'alain Marc et suis impressionnée : des aquarelles d'un haut niveau, des minis démos très bien faites, chapeau ! Je le mets dans mes liens. Faites un petit tour chez moi (et critiquez ce que je fais !)

Claire Felloni 05/01/2008 22:08

Je suis contente que ces petites démos vous semblent intéressantes; je me sers à chaque fois du cours que je viens d'animer à trois reprises, ce qui me permet de cibler mieux ce qu'il faut expliquer sur le sujet. Amicalement, Claire.

chriscraft_ 21/12/2007 10:38

je n'ai vu que lui lol superbe je me disais dans la sarthe ...

chriscraft_ 20/12/2007 21:26

Trop beau ton blog je le mets dans mes liens nombreux mais je te promets que je le fais au mieux
et peut etre un article aussi si je peux me permettre de prendre une de tes créations ?

Claire Felloni 20/12/2007 21:46

Merci beaucoup  ;-))  Prends ce que tu veux mais évite peut-être les insectes car en principe j'ai signé un contrat d'exclusivité avec l'éditeur. Au fait , chriscraft/empuse, tu as vu mon diablotin dans la page insectes? J'ai vu la bête sur le cap Leucate.

horticolo 18/12/2007 07:26

tres joli, bonjour claire et pour répondre oui c'est un ombélifère (je ne connaissais pas ce mot) bonne journée