Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

20 décembre 2007 4 20 /12 /décembre /2007 09:49

Une balade estivale au bord de la Sarthe, avec toujours en tête l'idée de croquer les arbres, en observant  leur allure générale formait le thème d'une des sorties du stage sur 'L'élément végétal dans le paysage'.

undefined
Au bord des rivières, on reconnait les jeunes Aulnes glutineux (alnus glutinosa), à leur silhouette largement cônique, à leurs branches nombreuses, minces, qui forment des angles très ouverts par rapport  à l'axe central. Ce dernier reste visible assez haut, ce qui donne à l'arbre une vague allure de conifère.
Le dessin est réalisé au crayon sanguine (Conté 610) sur un papier vergé (Ingres Vidalon crème); la sanguine est légèrement estompée au doigt, par endroit, pour matérialiser des masses de feuillage.

fraxinusexcelsior.jpg

Pour ce Frêne, j'ai volontairement choisi d'oublier tout le haut du houppier, pour ne cadrer que la partie basse. On observe ici des fourches basses à angles fermés, mais en fait il s'agit probablement d'une souche ancienne qui a été coupée au ras de la rive puis qui a rejeté de souche en formant une cépée. Sur cette cépée, seules quelques branches ont pris de l'ampleur : il n'y a pas vraiment de fût bien marqué.
J'ai baptisé ce frêne 'Virgule', parce qu'on peut suivre du regard, partant des branches maîtresses, les lignes souples en grandes boucles, qui se terminent sur des rameaux pendants bien visibles, poussés par le vent. Le dessin est fait à la pierre noire B sur papier Ingres Vidalon gris.


salixalba-copie-1.jpg   Pour finir, ce Saule blanc (Salix alba), dans son port naturel, nous montre un fût pas très haut, puis le départ de branches maîtresses en un bouquet assez fermé; il n'y a pas persistance de l' axe central.
Beaucoup de gui parasite ce saule dont le léger feuillage argenté est rendu avec un crayon blanc (Conté 630) qui ressort sur le papier gris. Le reste est dessiné avec un crayon sépia (Conté 617).

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Jardins et Paysages
commenter cet article

commentaires

GRABARCZYK 08/12/2008 20:07

Bonsoir Claire et bienvenue dans la communauté "écriture et culture"...
Votre blog, par sa qualité et son intérêt, contribuera à enrichir notre groupuscule de passionnés.
A bientôt.
MG

chriscraft_ 22/12/2007 11:55

j'ai du essayer hier de te mettre un com et de te parler de la Hulotte tu tapes la hulotte dans google et tu dois y arriver ...
il y a un numéro spécial aulne, l'arbre qui voulait être un sapin et un numéro sur le Gui trés marrant aussi
voila voila

Claire Felloni 22/12/2007 21:06

Ah ! Je vois que nous avons les mêmes lectures... Connais-tu les deux numéros sur les araignées? Ils sont épatants.