Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 13:52

Certains "Mots de bota" nous semblent très communs, mais il peut être intéressant de préciser leur sens dans une conversation de botanistes...

Aile, Ailé :

ail--1.jpg

Chez les Fabacées (autrefois nommées Papilionacées ou Légumineuses) comme les Genêts, les Lupins, les Vesces, les Gesses, les différentes pièces de la corolle portent des noms.

Dans son bouton floral refermé, le Pois vivace qui est une Gesse abrite d’abord la carène renfermant style et étamines, puis les deux ‘joues’ latérales qui sont les ailes, et l’étendard d’abord replié en toit qui couvre l’ensemble et se déploie en premier.
aile-2.jpg

Par ailleurs, les tiges de ce pois sont largement ailées, c’est à dire bordées d’une membrane foliacée absente seulement sur les pédoncules des grappes florales.

Les fruits de l’Angélique et de la Berce sont bordées d’ailes membraneuses, tous comme ceux d’autres ombellifères moins connues.

Enfin, pour de nombreuses espèces d’arbre, la graine est enveloppée dans un fruit ailé, le vent l’emporte ainsi plus facilement et elle peut germer assez loin de son lieu d’origine. Les ailes sont très visibles sur les belles samares des Erables, des Frênes, des Ormes, et plus discrètes sur les petites graines des Bouleaux.

Akène ou Achaine :

chataignes.jpg 

C’est un fruit sec, avec une graine unique et libre (non soudée) dans sa propre enveloppe (le péricarpe) ; ce fruit est indéhiscent : c’est à dire que l’enveloppe ne s’ouvre pas naturellement selon des lignes de rupture comme dans un gousse par exemple. Il faut donc que le temps fasse son œuvre pour que ce péricarpe, souvent enfoui dans le sol, se détériore, libérant la graine.

La noisette, le gland, la châtaigne sont de gros akènes
(attention : le péricarpe de la châtaigne n’est pas sa bogue mais sa ‘peau’ couleur acajou). En effet, plusieurs akènes peuvent se trouver accolés dans une structure commune (bogue ou calice modifié) ou simplement agglutinés (par ex. sur le réceptacle du Bouton d’or), on parle alors de polyakènes

Chez les Labiées (famille de la Menthe,du Thym, etc...) et chez les Borraginacées (famille de la Bourrache), le fruit est un tétrakène: quatre petits akènes indépendants, contenant chacun une graine, restent accolés longtemps au fond de la coupe du calice, un peu accrescent. C'est en tout petit, la même structure que la bogue de Châtaigne
.

Chez les Apiacées (ex-ombellifères, soit la famille de la carotte), à la fructification, l'ombelle se couvre de diakènes : chaque fruit se sépare en deux, à maturité, libérant ainsi deux graines.


ak-nesfraise2.jpg

La Fraise, est un polyakène pour lequel le réceptacle s’est adapté, il devient volumineux et charnu : c’est lui qui intéresse le gourmand, mais les akènes sont les petits grains collés dessus !
 
Les akènes sont souvent petits et les formes très variées que prend le péricarpe donne des résultats disparates. Certains akènes développent des crochets, pour voyager dans nos chaussettes, d’autres, des ailes (beaucoup d'arbres : voir plus haut), ou des aigrettes comme la Clématite et le Pissenlit pour mieux profiter du vent.


Allez voir mes autres articles dans mots de Bota:
Bractée, Involucre, Spathe
Baies ou Faux-fruits,
Androcée, Anthère, Accrescent, Acuminé, Acaule

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Mots de Bota
commenter cet article

commentaires

sergio 15/05/2008 11:47

Bonjour Claire
Il y avait un petit moment que je n'étais pas venu mais je constate que ton travail est toujours aussi superbe.
Surprenant de réalisme à vrai dire.
Bonne journée. amitiés

chriscraft_ 27/02/2008 20:14

Ouh là mais akéne a t'on ici ?
Superbe encore :)

melodye 22/02/2008 18:22

"Ils sont beaux tes tétards, en fait, je m'intéresse aussi au pourquoi de cette dénomination de "tétard", sans doute parcequ'ils ont souvent les pieds dans l'eau et puis c'est vrai que les tétards ont surtout une grosse tête et pas de "bras". "

Il me semble que tétard signifie tête disproportionnée, comme le petit de la grenouille...et comme ces arbres que nous taillons de façon à n'obtenir qu'une tête d'où partent tous les rejets... a bientôt!