Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 10:00


Pour  reconnaître au moins les genres (avant de détailler plus avant les espèces), au départ, il faut mémoriser quelques "trucs" .
Un petit baton, très léger, dont les yeux sont très écartés et en position latérale; c'est un Zygoptère.
        - Si, au repos, il replie ses ailes en portefeuille, on peut se trouver en présence d'une Demoiselle(un Calopteryx ) , bien reconnaissable aussi à ses reflets mordorés et à ses ailes très enfumées,autrement, c'est un Agrion (souvent bleu et noir mais pas toujours).
        - S'il écarte ses ailes au repos, c'est plutôt un Leste.

calopteryx1.jpg   leste1.jpg

undefined



Les plus grosses espèces sont des Anisoptères.
Les plus spectaculaires, dont les yeux se touchent sur un segment central, sont les Aeshnidés, donc le plus souvent des Aeshnes mais aussi l'Anax qu'on voit assez souvent. On peut les reconnaître à leur abdomen en baton régulier et ornementé, plutôt de bleu, vert et noir. Elles se posent les ailes à plat, mais parfois se pendent verticalement dans la végétation, toujours les ailes grandes ouvertes. C'est la même chose pour les Cordulégastres, mais ceux-ci sont noirs et jaune, et les yeux se touchent par un point seulement.

undefined
undefined  








Chez les Anisoptères de moins grande taille, il y a ensuite les familles des Libellulidées,et des Cordulies qu'on peut différencier en regardant l'abdomen, plus galbé chez les Cordulies qui ont la taille fine, et plus large et aplati chez les autres. Chez la libellule déprimée, c'est l'abdomen qui est déprimé !
Il y a beaucoup d'espèces dans les libellulidae, certaines ( Libellula, Orthetrum, Sympetrum) sont très communes et là, ce n'est plus tout simple de faire le tri...

libeldepr1.jpg    Cordulie.jpg



                                                                                                    

Et puis il y a les Gomphes, les seuls Anisoptères dont les yeux ne se touchent pas, de taille moyenne aussi; mais ceux-là aiment bien se poser au sol, les ailes un peu rabattues sur le sable ou les cailloux. Je les aime bien, ils sont associés à des souvenirs de baignades estivales.
onychogomph1.jpg




Si vous voulez approfondir ce sujet, je vous invite à consulter la rubrique "libellules" de Numériscopages.com, déjà cité dans mes liens. 
Ce site est devenu une référence pour la photo d'Odonates:
www.numeriscopages.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Illustration
commenter cet article

commentaires

artiste peintre 18/03/2008 07:58

Bravo, c'est tout simplement magnifique ! Quelle technique...

Orties 27/02/2008 08:28

Je confirme, magnifiques blanches. Bienvenue dans la communauté du chemin des orties ^ ^

Marie-Suzanne 26/02/2008 09:42

Je viens de découvrir un blog E X T R A O R D I N A I R E !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Claire Felloni 26/02/2008 21:29

Merci à toi et aux autresqui sont  venus récemment, mes chevilles sont un peu enflées ce soir...c'est bizarre  ;-)))

geeko 25/02/2008 22:45

Oui, tout y est, la précision et l'attitude... J'avais déjà jeté un oeil sur vos pages mais là, c'est une jolie présentation d'espèces. La Libellule déprimée et la Cordulie me "parlent" vraiment.
Travail magnifique !

Cécile 25/02/2008 22:44

Bravo!
je suis éblouie par la qualité des illustrations.
Quel regard, quelle rigueur!
A quand un livre sur les insectes?