Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 17:35
L'illustration est un bon moyen de vulgariser une science au nom un peu barbare : la Phytosociologie.

"La Phytosociologie est l'étude de la végétation, dans un périmètre défini, vue sous l'angle des associations végétales qui s'y sont constituées, en prenant en compte les facteurs écologiques comme le climat, la nature du sol." ( Définition de mon dico de Botanique)


Je vous propose donc de faire un peu de Phytosociologie comme Monsieur Jourdain faisait de la prose, rien qu'en observant ces aquarelles extraites d'un guide sur le Parc National du Mercantour dans la belle série des Guides Gallimard consacrée aux Parcs Naturels Régionaux du territoire français. Même si aucun nom latin n'y figure, pour les composer, j'ai disposé des conseils de scientifiques, ils me fournissaient des listes de végétaux caractéristiques, puis de la petite faune associée, pour chacun des milieux les plus intéressants du Parc. Il fallait tenir compte aussi des époques de floraison afin de ne pas composer un ensemble incohérent, et puis, ne pas vouloir en mettre trop pour ménager la vraisemblance.Ce travail de composition d'une image, sur des données scientifiques, avec une part d'incontournable et une part de facultatif, me motive toujours beaucoup.


Ici, par exemple, il s'agit d'une pelouse d'altitude, sur substrat acide. La plante 'phare' de l'association ne paie pas de mine, c'est la laiche courbée ( carex curvula), le petit épi brun avec des feuilles en boucles. Elle donne son nom à l'alliance: "Caricetum curvulae"; les plantes qui l'entourent constituent un cortège possible, celui qu'on peut rencontrer dans le Massif du Mercantour, compte tenu de sa situation assez méditerranéenne. Vous pouvez voir au centre la Raiponce à feuilles de globulaire (le pompon bleu) et une Pédiculaire (rose); en haut à gauche, le Jonc trifide. A droite, le Candide (Colias phicomone) est posé sur une petite ombellifère, la Livèche. A gauche, au sol, une sauterelle: la Decticelle montagnarde.







Je ne vais pas vous détailler tout le cortège qui figure sur cet autre pavé, mais citer juste une linaigrette montagnarde (le pompon blanc) : la Linaigrette de Scheuchzer et une petite plante carnivore moins rare en montagne qu'en plaine: la Grassette commune.
















Voici un petit échantillonnage de ces:
 Guides Gallimard sur les Parcs Naturels Régionaux, que vous reconnaîtrez peut-être car les titres les plus touristiques sont bien implantés dans toutes les librairies, mais ceux-là sont plus pointus côté nature...
Ils n'y sont pas tous, là !
Presque tous les Parcs ont le leur.
Il va sans dire qu'une énorme équipe de collaborateurs, dont je fais modestement partie, ont travaillé sur ces titres, et ce, même pour les illustrations, qui ne couvrent pas que le secteur nature mais aussi les paysages,l'architecture, les traditions populaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Illustration
commenter cet article

commentaires

Hacène 01/01/2009 23:22

Je voulais dire aussi : Superbe !

Hacène 01/01/2009 23:14

L'émergence de la phytosociologie est une étape importante et très intéressante dans l'histoire de l'écologie végétale. Mais pour ma part, j'appartiens à une école phytogéographique très critique vis-à-vis de la phytosociologie, c'est peu dire, même si en fait elle est dans sa continuité...
Alors comme ça, je vois en lisant les commentaires, que tu as peint des endémiques marocaines ! Te souviens-tu de quelques noms ? Pour ce qui est de la flore de pays, je connais un peu celle du Haut-Atlas, surtout oriental...
@+ (peut-être pas rapidement, je serai sans internet pendant un petit moment, sauf à l'occasion en dehors de chez moi -àmoins que les télécoms me laissent un nouveau jour de répit !)

Claire Felloni 02/01/2009 11:22


Les plantes du Maroc que j'ai peinte d'après photos, sont de grands classiques ( c'était pour un guide touristique...), en fait, j'aimerai bien les voir en vrai: par exemple, l'euphorbe oursin.


Rose 22/07/2008 11:07

Bravo !!! Trés belles aquarelles, Bonne journée .........Rose

sergio 09/07/2008 10:54

Bonjour Claire
Les guides GALLIMARD,(très bien faits ) je m'en sers pour découvrir une région en plus des cartes au 25000e ,plus la doc que je peux glaner.Mais rien ne vaut la découverte sur le terrain.
Bonne journée. Bise

Claire Felloni 09/07/2008 21:01


alors tu dois connaître celui qui traite de la Chartreuse, c'est ton fief !


martine, la pèlerine 03/07/2008 10:53

Je m'extasie toujours autant sur ces magnifiques aquarelles que tu sais faire "vivre"... J'admire ton talent !
Je te félicite aussi chaleureusement pour toutes ces "leçons de choses" et "leçons d'aquarelle" que tu nous fais généreusement partager...
Ton blog est une vraie bible ! Merci...

Claire Felloni 05/07/2008 21:41


A toi surtout merci mais attends, je prends aussi du plaisir à faire ce blog et à faire partager mes intérêts croisés pour la nature et pour l'aquarelle...