Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

compteur

 

26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 11:31

Voici la dernière "Petite leçon" avant la coupure estivale qui sera plus consacrée au terrain.
Pour éviter de se noyer dans les détails, il convient de bien observer, au préalable la structure de la hampe florale de la Vipérine. C'est une Cyme scorpioïde, bien typée; les crosses se déroulent progressivement pendant l'été, deux fleurs jumelles en pleine floraison,se trouvent toujours en haut de ces crosses. En amont de ces fleurs, les corolles plus bleues des fleurs séchées finissent par tomber et le calice se redresse conservant au centre le style rouge. En aval, sur le bout de la crosse, on peut admirer deux lignes de boutons rose-vif de plus en plus petits et rangés comme à la parade.
On peut donc mettre en place assez schématiquement et légèrement au crayon,cette hampe florale, en ne s'attardant guère que sur les corolles ouvertes, mais surtout pas de crayon sur les étamines... 

 





Sur cet essai agrandi,  du cours, on voit les étapes du travail sur le brin de vipérine; dans la partie basse, les premiers jus colorés,qui sont posés en commencant par le bleu-mauve 1 parfois modifié vers le bleu 2, ou le magenta 3 (fleurs en train de s'ouvrir) et le rose permanent des boutons; on finit par les masses vert-clair de toute la verdure.
Les premiers glacis à poser avec 1', 2, ou 3,seront pour  creuser les corolles.Avant de poser des touches trop sombres dans les creux , il faut placer les étamines dont vous pourrez constater (raffinement ultime) qu'elles se terminent par des anthères bleues.
Pour modeler les boutons, on utilise 3 en plus concentré









Une Graminée :
Au centre c'est la Houlque laineuse ; il est important d'utiliser le Jaune de Naples pour rendre la couleur laiteuse de notre épi.
Plus de violet dans le jaune fera basculer le mélange vers un gris-mauve, on peut aussi amener un peu de Terre de Sienne brûlée; en tout cas ce qui importe, c'est de diluer beaucoup le mélange car la couleur sera posée très liquide et ne devra pas être pompée. On dépose de petits triangles en couchant un peu la pointe du pinceau fin de martre, puis, il faut laisser les touches sécher telles quelles avant de revenir discrètement en glacis de 8. On finit par la tige et les pédicelles des épillets de façon à pouvoir les interrompre en ménageant bien les premiers plans. Ci-dessous, l'étape 1



                                                                                                                                                                                                                     Voici ma palette, comme d'habitude, le vert tendre 4 ne sort pas du tout au scan, il s'agit bien d'un vert clair et non d'un jaune ! 

Partager cet article

Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

chriscraft_ 19/07/2008 22:59

avec un peu de bleu vipérine :) j'adore

Adil 05/07/2008 14:50

"M'en allant promener,j'ai rencontré une plante banale au bord du chemin.Lorsque j'ai su son nom,je l'ai aimé!!"(citation d'anonyme)

Claire Felloni 05/07/2008 21:18


Oh oh ! C'est 'vipérine' que tu aimes bien Adil ? tu as le goût du danger alors ! Je suppose que tu peux voir aussi des viperines au Maroc mais d'autres espèces car celle-ci ne descend pas si bas
(c'est le genre 'echium') ... Amitiés, Claire


nanou 02/07/2008 15:53

Bonjour Claire, la vipérine est un joli sujet pour cette leçon. on la rencontre beaucoup généralement accompagné par une abeille.
Toujours un délice de venir voir tes illustrations. Je vais faire un tour sur G. pour voir si les Cévennes font partie des guides..
A bientôt.

Claire Felloni 03/07/2008 08:56


Bojour, Nanou, oui, le Parc national des Cévennes a eu son guide. Il y en a eu plusieurs sur ce secteur: le PNR du Livradois-Forez, celui du Pilat et aussi celui du Morvan. Merci de ta visite
et à +, Claire 


Cécile 29/06/2008 10:33

A te lire, je me trouve complètement idiote de ne pas savoir manipuler un pinceau. Quel art de l'observation......

Claire Felloni 29/06/2008 14:01


Mais certainement pas ce que tu dis surtout qu'il s'avère en consultant ton site que tu es très observatrice de la nature ! à +, Claire


Elizabeth 26/06/2008 21:31

Ca paraît tellement facile quand tu l'expliques comme cela!Justement, j'en ai vu cet après-midi, des vipérines; et les abeilles s'y régalaient! Aurais-tu le nom de la graminée de gauche,STP? Et puis...bonnes vacances et profite bien du terrain!

Claire Felloni 29/06/2008 14:15


Sur la graminée de gauche, je ne suis pas très sure et je n'ai pas pris le temps de potasser l'affaire avec ma bino; là, elle n'est pas encore déployée les épillets sont très rassemblés mais
ensuite sa panicule se redresse et prend une allure presque vaporeuse, tellement c'est fin. J'ai pensé à une Canche, mais je me trompe peut-être. Amitiés, Claire