Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 18:35
Quel plaisir d'utiliser cette technique pour des vues alliant des arbres et un peu de bâtis ancien.
Pour les deux premiers jours de mon stage d'été, nous avons pu profiter des jardins du Château de Villaines, sur la commune de Louplande, non loin du Mans, où j'avais obtenu l'autorisation d'emmener le groupe.
Derrière le château,  j'avais repéré une vue romantique d'une tour trapue se reflètant dans les douves et flanquée d'un ancêtre: un vieux Sophora. J'ai décidé de proposer de traiter ce sujet au Brou de noix.
La 'fuie' est cette tour ronde, en fait un pigeonnier dont la maçonnerie laisse voir par endroits, des pierres de roussart.

J'ai déjà évoqué le brou de noix, sur une page 'Illustrations', à voir ici,dans une utilisation au pinceau. Il est très agréable de l'utiliser aussi avec un Calame en roseau, le rendu sera bien différent, très spontané, sur une mise en place très légère et succinte au crayon H. Plus souple qu'une plume, mais moins obéissant que le pinceau, le calame se prête bien au dessin rapide; il faut apprivoiser l'outil et tirer partie tant bien que mal des surprises du genre 'paté' qu'il nous procure. Quand on tire plus longtemps sur sa réserve, on peut faire des traits flous et plus clairs, des hachures. A la fin, on peut sans en abuser, étaler un peu la couleur avec un pinceau humide, mais attention de ne pas enlever son caractère au dessin car le brou de noix s'efface très vite !
Le papier est ici un Canson mi-teintes 160 gr qui existe dans une gamme de couleurs très claire, par exemple 'coquille' ou 'lys'.
A noter : l'usage que font les calligraphes du calame montre bien que son utilisation peut aussi être très maîtrisée.
J'ai trouvé une page d'explication sur la taille d'un calame ( à voir
ici ) , partant du roseau, qui me semble très intéressante même si, nous, finirons par le tailler en pointe et non en biseau comme les calligraphes.


Pour finir , une photo d'ambiance du stage; les parapluies sont prêts à entrer en action car la météo était capricieuse et dessiner au brou de noix dans ce cas, c'est plutôt périlleux !

Je vous en reparlerai dans mon prochain article, du Château de Villaines et de son superbe jardin potager ouvert aux visites durant l'été.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Jardins et Paysages
commenter cet article

commentaires

RIMA 08/08/2008 09:57

Bonjour ,deux belles aquarelles ,j'aime bien le pigeonnier et le viel arbre,le jardin potager et la statue ,pas facile à faire.. et je suis allée voir le sujet sur les roseaux ,le calame ,très interessant ,il y en a dans la mare à côté de chez moi..bonne continuation et bonne journée.

Claire Felloni 14/08/2008 21:51


Cela me semble incertain qu'il s'agisse du roseau de chez nous (le phragmite) qui est peu solide, je crois qu'il faut prendre du bambou...Amicalement, Claire


Adil 28/07/2008 12:38

Article très interressant et à plus d'un titre.Bravo et merci.

Marithé 22/07/2008 15:52

Superbe ce pigeonnier et ce sophora traités au brou de noix.Au château de Gramont (82) dans le parc il y a un sophora noueux de toute beauté.Lui et le parc du château feraient un merveilleux sujet d'aquarelle.
Bonne journée

Marithé