Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 10:07
Une page sur quelques variétés anciennes de légumes, pour changer un peu...
Ce sont des aquarelles que j'ai réalisées d'après nature l'an dernier, après avoir visité le beau potager d'un jardinier local qui se passionne pour maintenir ces cultures dont on vante de plus en plus fréquemment, les qualités gustatives.
La Betterave Crapaudine surtout était spectaculaire : longue d'une bonne trentaine de centimètres; je ne voulais pas en réduire la taille mais faute de place, je n'ai gardé que peu de feuillage. Cela m'amusait de rendre le détail de sa peau brunâtre, rugueuse, ridée, gercée... qui d'ailleurs lui aurait donné son nom de Crapaudine.
C'est la plus ancienne variété de Betterave, qui date du 17ème siècle, elle peut se cuire sous la cendre ou à four doux, en papillote.


Pour le léger chevelu de radicelles à rendre sur le fond sombre, j'utilise l'encre blanche en flacon (Winsor et Newton) plus couvrante que l'aquarelle blanche ( le Blanc de Chine), dont je ne me sers jamais.


























Les autres aquarelles concernent le Cou-tors et le Pâtisson qui sont au départ la même espèce: Cucurbita pepo. La Courgette, la Citrouille, le Potimarron sont tous des 'pepo', c'est pourquoi la fleur que je montre ici est très semblable pour toutes ces variétés, bien qu'ici, ce soit bien une fleur de Cou-tors que j'ai représentée.











En clin d'oeil : ne confondez pas le Cou-tors avec le Torcol, un bel oiseau qu'on appelle aussi de cette façon dans certaines régions... 

Cette courge jaune-orangé peut être plus verruqueuse en surface, la mienne l'était peu.
On la consomme jeune, râpée et en vinaigrette, mais si on veut la garder comme une courge ornementale il faut la ramasser à maturité.









Le Pâtisson dont on connait davantage de recettes de cuisine, m'intéressait à peindre du fait de sa surface lisse et de sa blancheur : tout le travail de rendu du volume est à traiter par des ombres douces. J'ai utilisé le Jaune de Naples, en mélange avec  le Violet Winsor et le Sépia.
Si vous connaissez ces légumes, si vous les cuisinez, je serai ravie que vous laissiez un com. sur le sujet. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Illustration
commenter cet article

commentaires

dupont 10/03/2015 11:53

Puis je utiliser une de vos images pour une fiche de cuisine, en laissant votre nom bien sûr

Claire Felloni 12/03/2015 16:42

En principe s'il s'agit du utilisation commerciale, il faut vous référer à ma page droits d'auteur, (colonne de gauche) ou:
http://www.aquarelle-bota-clairefelloni.com/pages/Droits_dAuteur-1618404.html
sinon contactez-moi sur ma messagerie personnelle !

Olivier 04/03/2009 22:33

Moi, c'est la betterave crapaudine que je préfère, elle est magnifique, quel talent! Mes félicitations.

LIZOTCHKA 07/10/2008 21:57

Tu as participé au beau guide Gallimard consacré à Saint-Pétersbourg?

Claire Felloni 14/10/2008 19:42


Je ne l'ai pas chez moi, mais il doit probablement s'y trouver quelques petites plantes que j'ai faites et qui pouvaient intervenir sur plusieurs titres.


Cor VAN DEN HAM 27/09/2008 22:45

Bonjour Claire, C'est pour la première fois que j'arrive sur ton blog et je suis tout emu de ta superbe betterave et du patisson. C'est du grand Art! Pour l'utilisation du patisson, toujours prendre des spécimens jeunes de 10 à 12cm de diamètre (ils sont encore bien tendre).Je fais revenir un oignon, j'ajoute du patisson coupé en tranches puis quelques tomates également coupées en tranches puis un peu d'ail. Laisser réduire un peu à feu doux et servir avec un riz basmati par example.
Le patisson se défait un peu moins pendant la cuisson que sa cousine la courgette. Bon appetit.

Claire Felloni 28/09/2008 21:53


Mmmm ! Décidemment il faut que j'aille au Fenouil pour acheter des petits patissons, merci beaucoup pour ta recette, cela ajoute un plus à mon article. Amitiés, Claire


Marithé 18/09/2008 12:09

C'est tellement bien fait que j'ai cru que c'était la photo de la betterave crapaudine .C'est après que je me suis rendue compte que c'était une aquarelle.Bravo.
En automne je cuisine le pâtisson tout simplement en le faisant cuire avec des oignons revenus pendant une quinzaine de minutes un peu d'ail et en laissant cuire doucement pratiquement sans eau.
Pour la betterave je la râpe et la mange crue c'est très bon ou alors je la fais cuire à la vapeur .J'aime beaucoup les betteraves cuites avec des harengs, maqueraux, roll-mops.
Bonne journée

Claire Felloni 21/09/2008 19:46


Merci Marithé de nous donner tes recettes, que je ne vais pas manquer d'expérimenter puisque c'est justement la saison!