Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 09:06

Voici donc une ambiance de Janvier, le houx panaché vient de mon bout de jardin ; un taillis secret avec de vieux pommiers et des aubépines envahies de lichens m'a permis de complèter cet agencement.


(Il vous manque un petit bout, désolée: mon scanner est trop petit)
J'ai ajouté en harmonie avec le lichen, un peu de fond traité dans l'humide, j'avais mouillé largement le haut de la composition en passant par dessus le dessin de la branche, en évitant quand même les baies de gui et les feuilles de houx. Le fait de bien détourer le pourtour du houx à l'eau pure permet de bloquer derrière, ce ton de fond gris-vert  bleuté (6)qui chante en contraste avec le jaune pâle lumineux des rebords de feuille.
Il faut que le papier soit tendu humide pour faire ce genre de fond flou.
Le Gris de Davy nous a beaucoup servi comme couleur de base ( baies de gui) ou pour rompre des couleurs ( les lichens, le branchage)


 
Le lichen de gauche est plus bleuté (voir la palette plus loin)

Les boules de lichen doivent être ébauchées avec des couleurs pâles avant de peindre la branchette qui leur sert de support.


Pour le Gui, ne pas craindre de partir avec une couleur très lumineuse (le jaune de cadmium clair est bien adapté, 1 contient très peu de vert oxyde de chrome).
Quand on pose les glacis ensuite, prendre garde de laisser un peu de ce ton lumineux sur les bords.





On voit ici ce qui est peint dans l'humide pour les feuilles de houx.
Le ton vert sombre 11 ( vert de Hooker + cramoisi d'Alizarine) est préparé très épais, c'est le même qui servira ensuite en glacis, mais posé sur fond humidifié, il éclaircit beaucoup.


Voici la palette des couleurs :









Je propose un stage d'atelier au printemps dans les mêmes conditions que les 2 stages de Février, qui sont complets,

du Mercredi 29 Avril au Samedi 2 Mai 
                

et un autre aux vacances de Toussaint
du
Mercredi 28 au Samedi 31 Octobre

Ces stages sont axés sur l'élaboration et la finalisation d'une planche botanique à l'aquarelle. n'hésitez pas à me contacter, cela n'engage à rien! (voir aussi la rubrique
'stages', colonne de gauche)

Vous pouvez consulter les 20 autres leçons en cliquant sur 'Petites leçons', dans la rubrique
'catégories' de la colonne de gauche.


"Petites leçons d'aquarelle botanique" est aussi un livre dont je suis l'auteur ( cliquez pour en savoir plus), les leçons du blog n'y figurent pas puisqu'elles sont toutes plus récentes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Hacène 23/01/2009 13:30

Superbe ! J'adore les couleurs, si bien rendues, notamment celle du lichen aux tons orangés. Ce lichen est vraiment un plaisir des yeux. Ce doit être le même que celui que l'on trouve sur le Sureau. Quant au gui, qui a donné le mot glu, il est moins collant comme ça. Ca devait pas toujours être marrant d'être druide... ;-)

Alrisha 22/01/2009 15:14

C'est admirable; tu as très bien réussi l'effet de relief. J'aime beaucoup.
Bises et à + Claire

Marie-Christine 21/01/2009 19:51

Etrange de voir le houx et le gui ensemble ...Toujours aussi beau à voir ...
amicalement

martine melocco 21/01/2009 14:02

Bonjour Claire,je suis toute nouvelle dans la communauté :la nature et ses secrets;mais je visite depuis longtemps ton site et voulais te dire toute mon admiration pour tes oeuvres pleines de fraicheur et de détails, ainsi que pour les commentaires très enrichissants.Je possède ton livre et ai tenté quelques petites lecons mais....que c'est difficile!!!.Je suis plus à l'aise avec les oiseaux....Mancelle d'origine ,je garde un bon souvenir de mes passages aux rencontres naturalistes de Coulaines où tu étais présente.A bientôt.Martine.

Claire Felloni 22/01/2009 08:41


Moi, je trouve les oiseaux plus difficiles à peindre, surtout d'après nature ! et c'est vrai que j'aime travailler d'après nature. Ma marraine en peinture botanique m'a dit un jour qu'un animal
même s'il bouge revient dans la même position alors qu'une plante évolue très lentement mais inexorablement...J'espère te revoir aux rencontres naturalistes !


CELINE 20/01/2009 11:23

toujours aussi superbe vos petites leçons
aussi passionnante que votre livre
merci de nous faire partager votre talent

Claire Felloni 22/01/2009 08:33


Merci, Céline, ce blog , c'est aussi un peu pour que mon livre ne parte pas dans les oubliettes de l'Edition...