Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 22:51


C'est un peu un prétexte pour vous parler d'Eau forte et de Pointe sèche.
Ces deux techniques de gravures sur cuivre donnent des estampes à l'allure bien différente.







Le détail du trait ( je vous montre ici des agrandissements) permet de bien faire la nuance:
 
 - l'Eau-forte, chère à Rembrandt, donne un trait beaucoup plus doux, très libre car c'est l'acide qui le creuse, la plaque étant couverte d'un vernis protecteur que la pointe dégage sans forcer.




Le chêne de la Lambonnière est une eau-forte que j'ai gravée et tirée en 1993, à l'occasion d'une souscription lancée par l'AFFO (Association Faune et Flore de l'Orne) qui visait à sauver ce très vieil arbre de la commune de Pervenchères.
120 souscripteurs ont aidé l'AFFO a acheter cet arbre vénérable, dont 80 qui ont mis un peu plus pour garder un souvenir de leur geste sous la forme de cette gravure.


 
- La Pointe sèche est une attaque directe du cuivre à l'aide d'une pointe d'acier qui le griffe sans enlever un copeau (à l'inverse du burin); les barbes de cuivre subsistent de chaque côté du sillon. Au tirage, l'encre se loge sous ces barbes et donne un trait velouté et imprécis avec une tension du trait.







La gravure des clôtures, encore plus ancienne, représente un petit coin du Cotentin, vers Surville, avant que ne soit construite la route touristique qui a pas mal matraqué les paysages de la côte Ouest.

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans gravure taille-douce
commenter cet article

commentaires

chriscraft_ 14/03/2009 18:32

JE VIENS BUTINER DANS TON BLOG EN ATTENDANT QUE J4ARRIVE 0 REFAIRE QUELQUES PHOTOS

mille escuses pour les majuscules

eva baila 01/03/2009 00:18

Bonsoir Claire, il y a longtemps que je n'étais pas venue chez toi, et je constate que tu sais faire cela aussi ! Respect admiratif !

izys 27/02/2009 10:41

Moi qui avait essayé l'eau-forte je serais plus faite pour la pointe sèche alors : pas de vernis donc pas de migraine !

izys 25/02/2009 09:43

Ce chêne est absolument magnifique ! et encore, en vrai avec l'épaisseur du papier notamment tu as là un vrai chef d'oeuvre.
A la pointe sèche il y a aussi du vernis ?

Claire Felloni 27/02/2009 09:25


Non, pas de vernis, c'est une taille directe, comme le burin; au fur et à mesure du travail, on passe du blanc de Meudon dans les tailles, pour juger de l'avancement de la gravure, cela fait
apparaître le sujet en blanc sur la plaque de cuivre.


Djemaa Pascal 24/02/2009 22:28

Bonsoir, je trouve ton blog sympathique! Pascal.
pascaldjemaa.over-blog.fr

Claire Felloni 27/02/2009 09:34


Merci, Pascal ! au plaisir de te voir y faire un tour de temps en temps, pour te changer du cinoche !