Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 21:50

Pour cette fois, notre sujet était un petit jardin de rocaille à composer soi-même en partant de godets variés de Sempervivum ( ce sont les Joubarbes) et du Sedum album (c'est l'Orpin blanc). Mon Orpin est issu d'une motte prélevée sur un causse, je l'ai installée dans un coin très sec de mon jardin et elle y prospère.


J'ai voulu donner un peu l'impression de paysage, et pour cela, il était nécessaire de surélever mon sujet, afin qu'une partie au moins, ici l'arrière-plan, semble vue de profil.
Les deux rosettes devant sont de la Joubarbe des toits (Sempervivum tectorum), les autres sont des hybrides, probablement américains (il paraît qu'ils en produisent beaucoup).


J'ai installé le sedum derrière, tout à la fin en ne crayonnant que les tiges , leur ramifications, puis, à la couleur, en interrompant le trait rosé qui finit en crosse. Afin qu'on ne pense pas qu'il s'agit de la fleur des joubarbes, il n'est pas mauvais d'ajouter une petite tige feuillée à côté.

Le grand essai sur la rosette vous montre ce qui est peint dans l'humide.





J'avais aussi des joubarbes du type arachnoideum (Joubarbe toile d'araignée), c'est l'objet du petit essai sous l'orpin, mais pas facile du tout de rendre ça à l'aquarelle, là,  il n'y a pas de blanc rapporté.

 

Sur le sujet principal, j'ai posé un peu d'encre de Chine blanche aux pointes des feuilles qui était feutrées aussi (dans le cultivar figurant au fond de profil).


Voici la palette des couleurs, bonne chance aux courageux et moi, maintenant... je vais me rempoter ma petite rocaille! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann (Espace graphique) 05/10/2011 22:37


C'est très enlevé, les couleurs sont très lumineuses.

Je cherchais des informations sur les Orpins, cette aquarelle est vraiment très réussie.


Elhenfr 20/12/2010 09:50


Merci pour ces détails.


Elhenfr 19/12/2010 19:09


J'ai toujours appelé le Sebum, qui pousse librement dans les jardinières sur mon balcon et dont se nourrissent les moineaux, du pourpier ! :-( Je vais noter ça !


Claire Felloni 20/12/2010 08:58



Oui, la feuille est un peu crassulescente, pareillement mais le pourpier fait plutôt des feuilles plates et spatulées et je crois qu'il préfère la pleine terre.



NADB71 09/07/2009 23:38

Alors là,je suis en admiration devant ce blog !!! une véritable artiste aquarelliste qui partage ses oeuvres sur internet, quelle générosité ! Merci
Je reviendrai souvent ! Belle soirée
(Adresse du blog via Jean Christoff)

alouette 01/07/2009 14:23

vraiment magnifique, autant dans la composition que dans le rendu, pourtant difficile
on reconnaît très bien la joubarbe toile d'araignée
je suis admirative et envieuse !
;-)
bonne journée

Claire Felloni 04/07/2009 22:44


Merci Alouette, j'aime bien ces familles comme les joubarbes où il existe toutes sortes de variantes... un peu comme toi avec les épeires !