Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

5 juillet 2009 7 05 /07 /juillet /2009 23:11


Les fleurs que nous pouvons  admirer parfois encore dans les champs cultivés, et notamment dans les céréales sont des Messicoles : des adventices des moissons. Le Bleuet, l’Anthémis et la Nigelle en font partie.

J’ai trouvé, non loin de chez moi, car ce procédé se répand, des jachères fleuries où je pouvais sans craindre de prélever des espèces protégées cueillir quelques messicoles pour alimenter le cours.


La Nigelle que je vous propose n’est donc pas, bien sur, l’une des deux espèces (Nigelle des champs et Nigelle de France) très rares maintenant dans la nature, mais une espèce devenue assez courante dans les jardins : la Nigelle de Damas qu’on distingue  des deux autres par  son involucre de bractées très laciniées qui déborde de la corolle.
 
Le nombre de pétales et leur couleur est  variable, mon choix s’est porté sur une fleur plutôt grande, avec peu de pétales de couleur bleu ciel. Sous les étamines, une première couronne de nectaires ajoutait un collier de points bleu indigo.

Le fruit de la Nigelle de Damas est très beau, il grossit formant une vessie composée de follicules qui se teintent souvent de rougeâtre sur la ligne de soudure.

La bande fleurie, plutôt ornementale, où se trouvait la Nigelle contenait également de l’Eschscholtzia aussi nommé Pavot de Californie, qui  n’est pas une messicole mais plutôt une annuelle dont la graine survit et prospère après les incendies : les américains l’appelle Fire poppy

































J’ai retrouvé sur le web le mélange‘Natura messicole’ que ma commune a installé dans une parcelle de l’Arboretum ; elle contenait des Anthémis et des Bleuets dont vous voyez les essais de couleur, mais aussi du Chrysanthème, du Coquelicot, et de la Nielle (pour ces trois là, ce sera pour une autre fois !).


J’ai été ravie par la démarche qui consistait à ne plus faucher partout sous les arbres mais seulement sur des bandes de promenades ; parmi les hautes graminées de ces parcelles naturelles,  beaucoup de scabieuses, de centaurées et j’ai même vu un beau pied d’Orchis bouc ! et bien sûr, des papillons, des abeilles, des syrphes, tout un petit peuple qui n’aurait plus droit de cité sur un gazon ras !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Djemaa 17/06/2011 07:38


Bonne fin de semaine avec toujours autant d'articles sympas ! Pascal.


letemps-d 06/03/2010 21:03


Jolies réalisations. Bravo !
Bonne soirée
Bérangère


MARIE-JOSE 14/02/2010 15:15


quel réalisme dans dans vos aquarelle faites avec tant de soin, moi adore les fleurs je suis servie

amitiés Marie-José


Claire Felloni 14/02/2010 22:20


Merci Marie-José! vous m'envoyez ce com à une période bien hivernale! nostalgie des fleurs d'été, sans doute, et je vous comprends!  surtout avec ce froid qui persiste...amitiés et à +


Alouette 06/08/2009 16:26

Tout-à-fait d'accord pour maintenir et semer des bandes fleuries partout où c'est possible. Et aussi des arbres ! Indispensables en ces temps de dérèglement climatique.
La nigelle des jardins est une vraie bénédiction : jolie aussi bien en fleur qu'en fruit, elle se resème toute seule. Vos aquarelles rendent très bien sa légèreté et la rondeur du fruit.

pauline 11/07/2009 21:55

ohhh bravo c'est vraiment très beau