Présentation

Stages

Pour les stages, voyez deux lignes plus haut sur cette colonne, la page est en travaux ou cliquez 

Recherche sur le blog

Derniers Commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Partager

Dimanche 19 février 2012 7 19 /02 /Fév /2012 16:43

 

"Apisette" que vous voyez là est une Abeille domestique (Apis mellifera), une abeille vraie, de la sous-famille des Apinés. apis3

Dans cette sous-famille d’abeilles, on rencontre les Bourdons (35 espèces dont surtout 2 sont très communes) et… notre abeille domestique. Le point commun entre ces deux genres (Apis et Bombus), c’est le fait que ce sont des espèces sociales qui forment des colonies et aussi qu’ils récoltent le pollen à l’aide d’un équipement de pointe : brosse  et corbeille de récupération installés à demeure sur leurs pattes arrières !

apis4Le miel : Le nectar des fleurs est aspiré par Apisette et elle le stocke dans une sorte de jabot. Rentrée dans la ruche, elle le régurgite, et avec ses copines, elles se le font passer et repasser pour le déshydrater, le concentrer, le modifier par l’apport de leurs sécrétions… jusqu’à ce qu’il devienne du miel. Apisette le garde dans des petits conteneurs de section polygonale et elle le recouvre de cire exactement comme ma grand-mère faisait pour les confitures! C'est la présence d'un peu de pollen dans le miel qui permet de préciser sa provenance, mais le pollen sert avant tout aux abeilles à se nourrir. 

 

apis2.jpg

 J’ai dessiné cette petite scène pour expliquer la pollinisation croisée chez les Orchidées mais en réalité mes sujets ne sont pas bien choisis!

Déjà, première erreur, l’Ophrys abeille (Ophrys apifera ) a plus souvent recours à l’autofécondation , dans ce cas on observe que les pollinies, colorées en jaune, basculent précocément sur le stigmate. C’est même paraît-il, ce qui explique qu’on rencontre chez cette espèce de nombreuses malformations.

Deuxième erreur : quand l’Ophrys abeille est pollinisé par une abeille, il ne s’agit pas de notre abeille domestique mais principalement de deux espèces d’abeilles solitaires du genre Eucera dont l’Eucère à longues antennes (Eucera longicornis) et je ne peux guère faire passer mon Apisette pour cette eucère qui comme son nom l’indique est dotée d’antennes aussi longues qu’elle!

Les Eucères sont considérées comme des abeilles “au sens large”, c’est à dire qu’elles font partie de la grande famille des Apidés (600 espèces en Europe), dont les Apinés cités ci-dessus, ne sont qu’une sous-famille. On parle fréquemment de la protection des abeilles mais il ne faut pas oublier toutes ces espèces d’Abeilles solitaires qui sont tout autant menacées.

 apis1

Dans le cas de cette fécondation croisée, l’Ophrys leurre l’insecte par son apparence et produit en plus une odeur attirante. Sur un premier fleuron notre eucère va capturer involontairement les pollinies qui effectivement se collent souvent sur sa tête… et sur la prochaine fleur visitée, ces pollinies viendront au contact du stigmate car l’eucère, abusée, s’agite en tentant une “pseudocopulation” .

Si Apisette était une Eucère, elle pourrait contribuer à créer un hybride en allant ensuite se promener sur l’Ophrys bourdon dans des stations où les deux espèces sont voisines; j’ai vu de ces hybrides dans le Sancerrois!

 

Si vous voulez qu’Apisette continue à nous régaler avec du miel garanti sans OGM, je vous invite à signer la pétition ci-dessous:

  http://www.ogm-abeille.org/#petition

Par Claire Felloni - Publié dans : Illustration - Communauté : Le Chemin des orties
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

compteur

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés