Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 17:39

Le week-end des 16 et 17 Novembre était dédié au deuxième stage sur le thème de la « Naturalia ».

Je vous rappelle que cette nature-morte, assez proche de l’étude documentaire, est composée de fragments de nature en principe dans le règne minéral ou animal mais plus rarement aussi dans le règne végétal (s’il s’agit de sujets qui ne se détériorent que très lentement). J’avais, à l’occasion du premier stage, approfondi  un peu sur cette notion de « cabinet de curiosités », vous pouvez revoir l’article de l’automne 2011 là : cabinet de curiosités.  

Cette année j’ai peint une nouvelle Naturalia en cherchant à varier mes sujets d’étude.

naturalia 3 ob

Y figurent, à gauche, un très beau coquillage originaire des Caraïbes (merci Marc !) qui s’appelle Murex spectrum (ou  Chicoreus spectrum), et au centre, un autre coquillage montant ses intérieurs nacrés, l’Avicule hirondelle (Pteria hirundo), un bivalve méditerranéen. Sur l’une de ses valves j’ai posé un petit fossile, une ammonite. Pour meubler le fond, j’ai choisi un morceau de corail dans lequel j’ai piqué une petite plume de chouette effraie. J’avoue mon ignorance pour nommer précisément la barrette minérale en bas à droite, mais je peux  vous dire qu’au centre de ma composition, une macre amène du piquant ! La macre est le fruit de la châtaigne d’eau (Trapa natans), un fruit qui s’il n’est pas immergé longtemps peut rester intact sans jamais s’ouvrir.

Lors de ce stage, j’essaie d’évoquer la façon de traiter à l’aquarelle des sujets aussi variés. Pour chaque cas, il convient d’inventer une tenue du pinceau, des astuces diverses qui permettront  de s’adapter au matériau qui peut être flou, lisse ou rugueux. Certains sujets comme les plumes inspirent plus à travailler dans le mouillé, d’autres plus incisifs comme les minéraux, ne seront traités qu’en petites touches de glacis bien nettes et contrastées!

cabicur1ob.jpg

Cet essai de rendu du stage montre une plume de paon ; on pourrait toujours procéder différemment avec un pinceau très fin, comme un miniaturiste, mais le travail serait beaucoup plus long voire fastidieux et le rendu peut-être moins lumineux qu’en commençant « dans le mouillé ».

cabicur2ob

 

Pour ce second essai sur une plume d’effraie, on peut voir sur la base duveteuse que d’un côté j’ai travaillé en positif et de l’autre plutôt en négatif, en tentant de griser légèrement l’ombre portée sur le blanc du papier afin que ma plume se détache du fond. Ceci a été fait dans le mouillé et souvent sur une plume, je travaille séparément de chaque côté de l’axe central, en attendant qu’un côté soit sec pour commencer l’autre. Sur les plumes, les glacis de finition sont souvent posés avec un pinceau déchargé de liquide et même un peu pressé entre les doigts en l’écartant en brosse.

 

photos-7021ob.jpg

Certains de mes stagiaires préfèrent se consacrer uniquement à un domaine particulier, par exemple les coquillages.

photos-7027ob.jpg

 

photos-7031ob.jpgD’autres rentrent dans le jeu de la Naturalia, qui n’est pas de mon cru, je le reprécise, puisque les ancêtres dans ce domaine se nomment Geog Hoefnagel (1542-1600), ou encore Alexandre-Isidore Leroy de Barde (1777-1828) sans compter ceux, comme Giovanna Garzoni, Johann Walther (tous deux au 17ème siècle), qui faisaient voisiner  fleurs fruits et coquillages et mêmes parfois des animaux naturalisés dans des compositions à leur goût.

Eliane a choisi des moules de rivière, des pétoncles, une plume d’engoulevent….

Emilie a préféré le fruit du séquoia, un petit crâne d’oiseau, une plume d’effraie !

Une nouvelle page de ma galerie montrera les deux sujets précédents sur le thème, voir très bientôt cette page "Naturalia" en haut de la colonne de gauche ou en cliquant .

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann 29/11/2013 20:08

Effectivement cette plume de paon est une leçon de peinture à elle seule. Heureusement que la curiosité ne fait pas partie des 7 péchés capitaux :)

Claire Felloni 13/12/2013 14:51



Merci Yann, les plumes sont des sujets aussi séduisants et inspirants que les feuilles, n'est-ce pas?



lemenuisiart 28/11/2013 05:54

C'est magnifique , c'est toujours un plaisir de venir ici
A bientôt

Claire Felloni 28/11/2013 22:28



Merci Christian!



Méry Claude 27/11/2013 22:48

Le murex est très bien, le corail monochrome et tourmenté ne doit pas facile à l'aquarelle. Sinon, pour le minéral, apparemment c'est fibreux, donc je dirais ulexite ou chrysotile. C'est la couleur
qui me gêne, j'ai déjà vu ça mais en plus clair. Au fait, c'est translucide ou opaque?

Claire Felloni 28/11/2013 22:27



Effectivement le mineral est assez fibreux et un peu brillant comme du gypse, je l'avais montré sur facebook il y a un moment...il n'est pas vraiment translucide mais les fibres sont parfois
blanches et parfois vertes et comme scintillantes...



Anne 27/11/2013 19:27

C'est toujours aussi passionnant de suivre ton travail. Les plumes sont superbes.

Claire Felloni 27/11/2013 21:42



Merci Anne, je suis contente que tu reviennes me visiter! tu as vu: je ne peins pas que des échalotes!



ClaireB 27/11/2013 19:18

C'est rigolo le hasard : je viens de terminer un polar dont le fil conducteur sont notamment les cabinets de curiosités (ça s'appelle "La chambre des curiosités", j'ai adoré !).
Je n'aurai pas pensé commencer dans le mouillé pour peindre des plumes, va falloir que j'essaie...

Claire Felloni 27/11/2013 21:31



J'ai regardé sur le net ton polar, ça semble tentant en effet! Pour les plumes dans le mouillé, tu verras, c'est très
exitant!