Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:53

 

Notre premier sujet de l’année était ce ravissant cultivar de tulipe à bouquets nommé « Caramba ».

L’aquarelle que j’ai réalisée étant plus grande que mon scanner, je l’ai cadrée un peu serrée pour vous la montrer, surtout en haut, mais en réalité il faut toujours qu’un sujet respire dans la feuille !

caramba-ob2.jpg

Caramba est une tulipe marbrée à motifs en plume ; c’est un virus qui provoque les marbrures dans les tulipes ; là où il s’exprime, la couleur est perdue. Si cette tulipe n’était pas modifiée par l’action du virus elle serait toute entière d’un beau rouge écarlate. Ce qui est intéressant pour nous, c’est que le virus suit les fibres de la structure dans le tépale et donc révèle ces fins motifs suivant des lignes qui s’ouvrent en palmette venant d’un faisceau central à la base du pétale.

caramba3.jpg

Nous avons procédé tout d’abord comme si les tulipes étaient blanches et donc il fallait sur la surface d’un tépale mouillée à l’eau pure, trouver un modelé avec des gris légers  plus frais vers le haut du tépale et plus chaud, enrichi de Jaune de Naples, à la base où il est plus épais. Les motifs en plumes (je les appelle flammèches sur ma palette), sont peints en glacis et tout de suite avec le pinceau peu chargé et effrangé pour ne pas boucher les fins espaces blancs qui subsistent à maints endroits !

Sur ces petits essais du cours je me suis arrêtée aux premières recherches en glacis de ces flammèches en rose permanent léger. Dommage ! je n’ai pas pensé à utilisé le rose Rhodonite genuine de Daniel Smith qui aurait sans doute permis plus d’effacements en cas d’erreurs car le rose permanent à la quinacridone est difficile à atténuer…

Nous avons remarqué que les trois tépales intérieurs (les vrais"pétales", si on veut, mais on dit qu'une tulipe possède 6 tépales) étaient plus larges et plutôt échancrés au sommet. Les flammèches y étaient plus écarlates révélant une fine ligne claire sur l’axe du tépale.

caramba1.jpg

Cliquez sur la palette pour l'agrandir!

La verdure repose sur le mélange classique du jaune citron, du vert de vessie (Permanent sap green) et d’une pointe de rouge de Cadmium, le tout est de doser différemment ces couleurs de base pour obtenir des couleurs très variées, noter que même dans le dernier vert foncé, il y a quand même un peu de jaune car les feuilles et les tiges de ces tulipes étaient très claires, presque luminescentes.

Des tulipes, nous en avons peint de nombreuses fois avec mes élèves et comme j'ai posté déjà 3 articles sur la question dans mes « Petites leçons » en accès libre (voir    et  ), je vais faire la même chose cette fois-ci, car il n’y aura sans doute pas de pdf sur ce sujet. L’article rejoindra donc l’Index des Petites leçons, colonne de gauche du blog.

Et mon aquarelle rejoindra les originaux à vendre de la page Pas de pot !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Marieluce 23/01/2013 18:43

Pétale, tépale ... J'ai du faire des recherches sur le sujet, mais je ne suis pas sûre pour autant que je saurais faire la différence. Quoiqu'il en soit ces tulipes sont magnifiques et tes
explications fort utiles ! Dès que j'en aurai un bouquet, j'essaierai d'en faire, moi aussi, une aquarelle ...

Claire Felloni 25/01/2013 11:12



Caramba est un joli cultivar! les marbrures rosissent un peu au bout d'un ou deux jours. Si tu peins des tulipes, attention de ne pas mettre trop d'eau dans ton vase, car alors elles bougent
beaucoup plus!



Riricuisine 14/01/2013 00:33

Simplement magnifiques, surtout le rendu des pétales :)

Claire Felloni 15/01/2013 09:10



Alors tant mieux! car pour représenter une tulipe, le rendu des pétales ( oups, pardon, Tépales !), c'est important
!



ClaireB 12/01/2013 14:22

Caramba ! C'est beau...
Je ne savais pas non plus qu'il y avait une histoire de virus la-dessous... Je me coucherai moins bête ce soir ! :-)

Claire Felloni 12/01/2013 21:43



Je répète docilement ce que je lis dans mes bouquins... peut-être que le terme de virus est un peu exagéré ?



Christine LERAT 12/01/2013 04:58

Qu'est-ce que j'apprends ? La tulipe a un virus... qui la décolore. Est-ce le même virus qui m'envoie tous les mois voir ma coiffeuse pour une coloration des "racines" ?

Claire Felloni 12/01/2013 21:38



En tout cas c'est un virus qui n'est pas combattu mais bien entretenu et même développé par les horticulteurs depuis cette fameuse tulipomanie du 17ème siècle. Cela me fait penser aux fleurs
albinos qu'on trouve parfois dans la flore sauvage de nos régions