Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 01:17

Voici donc ma version du Clivia miniata, peinte en préparant les stages de février d'aquarelle botanique.

clivia9592
Nous avons à la Société d'Horticulture de la Sarthe, de beaux livres anciens.
J’ai retrouvé dans le « Van Houtte » ( Flore des jardins de l’Europe, tome 9) une chromolithographie en  couleur de notre Clivia miniata, accompagnée d’un texte très intéressant, puisqu’il date de 1854, donc 26 années seulement après la description officielle du genre Clivia et l’année même pour notre Lis du Natal, aussi nommé Lis de St Joseph et par les anglophones, Bush Lily.

Le premier Clivia décrit en Europe :   Clivia nobilis

Il est nommé par John Lindley en  1828. Le découvreur en 1813 était le naturaliste anglais William J Burchell.

Clivia nobilis possède une ombelle de fleurs tubulaires et pendantes ; ce serait à la suite d’une erreur de plant, donné pour de l’agapanthe, que la duchesse Lady Charlotte Florentia Clive, Baronne de Northumberland vit fleurir chez elle cette belle amaryllidacée et eut ainsi le bonheur de donner son nom à tout un genre.

 Le genre Clivia se différencie notamment par le fait que la hampe florale et le bel emboitage des feuilles ne jaillissent  pas d’un bulbe,  la plante est dotée de grosses racines charnues tenant un peu le même rôle de réserve.

Un jour de 1928, le Clivia nobilis fait l’objet de deux articles sous la plume de deux célèbres auteurs du monde botanique de l’époque et dans les deux revues de références en Angleterre. Sir William Hooker décrit la plante pour le Botanical magazine et John Lindley pour le Botanical register.

Maintenant parlons de Clivia miniata, le Lis du Natal :

C’est le seul Clivia qui possède des fleurs dressées et ouvertes.


imantophyllum-miniatum.jpgSur cette planche de 1854, la plante vient d’être nommée Imantophyllum miniatum Hook., car bien qu’il s’agisse d’une nouvelle espèce, Sir William Hooker qui l’a nommée, est resté encore fidèle au nom de genre qu’il donna en 1828.

Il s’agit bien de notre Clivia miniata Lindl., le nom de genre  qui a prévalu n’est pas  Imantophyllum  mais  Clivia, choisi par Lindley . Dans le Van Houtte, la plante est dite originaire de Port-Natal en Afrique australe (En 1835, Port-Natal est rebaptisé Durban ).  
L’auteur mentionne qu’elle fut importée  chez MM. Backhouse et présentée par la Société d’Horticulture de Chiswick en Février 1854. Les pépinières Backhouse de York furent fondées en 1815 par James et Thomas Backhouse. James voyagea pendant 10 ans en Australie, à travers l’océan indien, et enfin en Afrique du Sud. En botaniste consciencieux, il recueillait des plantes et des semences et les faisait parvenir à sa pépinière et à Sir William Hooker qui pouvait ainsi les identifier.


Un hybride de Clivia:
Imantophyllum cyrtanthiflorum 
En 1869, Van Houtte, décrit un hybride obtenu  par (il dit : un de nos fidèles vieux chef de section), c’est  Charles Raes qui a  pollinisé le premier clivia connu (Clivia nobilis)  avec le nouveau venu (C.miniata). J’ai retrouvé aussi l’illustration du Van Houtte ainsi que la note où le rédacteur s’amuse du fait que cet hybride, présenté sans commentaires «  à l’un de nos meilleurs botaniste ??? » a été d’emblée nommé comme une nouvelle espèce et baptisée Imantophyllum cyrtanthiflorum.
 
imantophyllum-cyrt.jpg
Au vu de la légende figurant sous la planche, on est en droit de penser que c’est peut-être bien John Lindley lui-même qui s’est fait piéger…
A la décharge des piégeurs, il faut dire qu’à cette époque, les hybridations n’étaient pas bien vues.

On peut constater que la plante avec ses cloches semi-pendantes se situe bien à mi-chemin des deux parents, d’après Van Houtte, elle présente l’intérêt d’être  très florifère, ce qui est souvent le cas des hybrides.

Des nouvelles des stages d'aquarelle botanique à venir:
Celui du 1er Mai au Mans est complet
Encore des places dans les 2 stages de terrain de Juillet

Un stage aura bien lieu dans le Gard, cette année à l’Ascension

au Mas Vincent comme l'an dernier: voir
du jeudi 13 mai au dimanche 16 mai 2010
Il faut prendre contact avec Valérie
(ou moi, je transmettrai)
"Mas Vincent"   

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article

commentaires

Cath 07/04/2010 09:19


J'aime beaucoup votre version du Clivia et les aquarelles de cette page ! Je me suis permis d'en mettre le lien sur ma page de photos d'un clivia en floraison.
Cordialement.


Claire Felloni 08/04/2010 18:44



Je suis allée voir votre page clivia et c'est sympa, merci pour le lien!



eva baila 20/03/2010 22:45


Quel plaisir de voir cette plante dotée d'une fleur aussi belle ! J'ignorais qu'il existait plusieurs variétés. J'en possédais une autrefois, que ma grand-mère m'avait donnée, et qui s'est mise à
faire des petits et cesser de fleurir. Une fois séparée de ses petits elle n'a plus refleuri... Une fois par an, je faisais une photo de cette fleur fascinante, et je suis heureuse de revoir chez
toi ces aquarelles, je suis heureuse de voir ma plante revivre par ton talent... Merci mille fois Claire...


Claire Felloni 23/03/2010 08:28


Merci Eva,je crois que ce n'est pas si facile de les faire refleurir. Nous nous sommes aperçu que le pot était très peu profond en fait ils étaient très à l'étroit et il paraît qu'ils aiment ça!


ClaireB 14/03/2010 20:24


Comme toujours, mes yeux se sont régalés. On a l'impression de voir sortir la plante de l'écran... Très fin, très beau ... Impressionnant de réalisme.


Claire Felloni 15/03/2010 21:33


Merci ! le choix que j'ai fait de montrer le raccourci sur les feuilles devant était un peu intuitif mais je n'en suis pas mécontente


Malivoyage 12/03/2010 10:49


vraiment belles planches. Il faudra que je recommande ton blog à une amis de l'atelier qui devrait s'éclater à faire ce genre de choses...


Claire Felloni 15/03/2010 21:36


Oui, oui!  faut pas hésiter à me faire de la pub


izys 11/03/2010 19:25


Un seul mot : wouah !!