Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:11

 

Pour une fois, je ne vous parlerai pas d’aquarelle, et encore moins des miennes, car le week-end dernier, pour notre Société d’Horticulture de la Sarthe, j’avais proposé une exposition sur l’après-midi pour montrer la richesse du fond de la Bibliothèque en matière d’Iconographie à thème botanique. Plutôt que d’approfondir sur un sujet végétal donné, j’ai simplement cherché à montrer des curiosités sur ce thème général. L’essentiel de ces illustrations date du 19ème siècle, il s’agit principalement de chromolithographies, mais il y a aussi quelques vraies lithographies et aussi de rares gravures.

Quelques fleurs à la mode au 19ème siècle :

Les Rhododendrons, le Victoria regia, les Strelitzia : Plusieurs tables étaient consacrées à ces espèces emblématiques de l’époque avec de belles chromolithographies provenant de  la Flore des Jardins de l’Europe de Van Houtte. 

aquarelles-variees-6535ob.jpg

aquarelles-variees-6665ob.jpg

Le Victoria regia, majestueux nymphéa, se nomme maintenant Victoria amazonica, la Victoria d’Amazonie. Ses feuilles, en forme de moule à tarte peuvent mesurer jusqu’à 3 m de diamètre et portent aisément le poids d’un jeune enfant. Cinq ou six planches dans plusieurs volumes de la Van Houtte, représentent, à la taille réelle,  différents stades de la fleur et des détails analytiques de la plante. Vers 1844, on commença à concevoir des serres spéciales pour accueillir ces nymphéas : des serres-aquarium pas très hautes, mais pour obtenir de grandes feuilles, le bassin devaitt être profond! 

aquarelles-variees-6586ob.jpg 

L’oiseau de paradis (Strelitzia reginae ), fut cultivé pour la première fois en 1773, à Kew Garden, partant de graines données par Joseph Banks. Les Strelitzias sont des Acanthacées, originaires d’Afrique australe et cousines du Bananier. Parmi ces « oiseaux de paradis », le Strelitzia nicolaï ( montré ici) et le Strelitzia angusta, sont des espèces moins connues et un peu différentes du Strelitzia reginae connu des fleuristes.

Quelques curiosités légumières comme le Radis serpent, la Momordique et les Artichauts de Jérusalem (ancien nom des pâtissons)

Quelques curiosités fruitières comme la Pomme d’Api étoilée et la Poire sanguinole 


aquarelles-variees-6673ob.jpgD’autres curiosités plus paysagères comme des kiosques japonisants ou des paysages mettant en scène des arbres exotiques dans leur contexte.

Enfin, j’ai un peu parlé technique en montrant une eau-forte originale de  « La Belgique Horticole ».

aquarelles-variees-6578ob.jpg

 

 

 

 

C’est le portrait d’un botaniste en action, nommé Auguste Grisebach (1814-1879), professeur de botanique à l’université de Göttingen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1090229ob.jpgJ’avais apporté deux plaque de cuivre et une amie (merci  Chantal) avait apporté une pierre lithographique. En tout, j'avais ouvert 42 volumes et cette courte exposition a eu l'air de plaire à nos visiteurs !

Du nouveau à propos des stages d’atelier d’Aquarelle botanique, voir aussi sur ma page « Stages »

Je propose un nouveau week-end au Mans à la Salle du Jardin des Plantes, les  1er et 2 Juin 2013.

Le week-end à l’Arboretum de la Sédelle, les 15 et 16 Juin 2013 est complet, mais nous avons décidé d’en proposer un autre les 13 et 14 Juillet 2013.

Un stage est proposé au Moulin de Seillant, les 28 et 29 Septembre 2013.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article

commentaires

anny scha 12/02/2013 19:42

en effet très intéressant, j'ai eu la chance de voir un strelitzia nicolai sur l'île de Madère et je suis resté ébahi, il est vraiment magnifique

Claire Felloni 12/02/2013 21:27



J'espère bien le voir un jour ! S'il est représenté sur le livre à taille réelle et c'est généralement le cas, la fleur est en effet plus grande que le S.reginae!



Yann 09/02/2013 21:45

Oui, c'est vraiment magnifique.
J'ai vu un Strelitzia nicolaï en fleur aux jardins des serres d'Auteuil, il arrivait presque au plafond de la serre. C'est très élégant comme couleur.

Claire Felloni 12/02/2013 09:32



Ah! tu as de la chance ; mais la fleur elle-même est-elle plus grande que le Strelitzia des fleuristes ?



lemenuisiart 09/02/2013 05:49

C'est fabuleux comme toujours
A bientôt

Claire Felloni 09/02/2013 18:29



Merci Christian! bon dimanche à toi!



Lydie 08/02/2013 22:19

J'ai découvert avec plaisir tes curiosités botaniques, ludique et intéressant.
Bon week-end à toi.

Claire Felloni 09/02/2013 18:23



C'était le but! contente que ce sujet t'ait plu!



Riricuisine 08/02/2013 21:15

J'adore ces belles aquarelles du XIXème siècle, elles sont souvent splendides ^^

Claire Felloni 09/02/2013 18:19



Merci Riri! en fait ce sont des techniques de reproduction qui permettaient une diffusion en assez grande quantité; ce ne sont pas des pièces uniques, mais la finesse de ces illustrations est
remarquable!