Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:39

 

C’est la deuxième leçon que je poste sur les tulipes .

La première est visible en cliquant .

Cliquez sur l'image pour la voir en grand !

tulipan-3.jpg

Que dire de plus ? Presque toutes les tulipes que nous trouvons chez le fleuriste dérivent de Tulipa gesneriana, la tulipe que Conrad Gesner avait baptisé d’abord Tulipa turcarum puisqu’elle venait de Turquie. Il existe cinq espèces de Tulipe sauvages en France et parmi elles, pourtant, figure la Tulipe de Gesner ; elle s’est divisée en plusieurs sous-espèces savoyardes qui figurent toutes sur le Livre rouge de la Flore menacée de France.

 

tulipan1Cette fois-ci, nos tulipes étaient doubles et un peu ‘bizarres’, attention ceci n’est pas un jugement de valeur ! Une tulipe est qualifiée de ‘bizarre’, si elle montre des stries rouges sur fond jaune. Les motifs sont ‘en plumes’ quand ils se disposent sur les bords des tépales en fines stries irrégulières laissant transparaître le fond, et ‘flammés’ quand ils partent largement de la base et du milieu du tépale. Toute cette description fait vraiment penser à des coups de pinceau que la nature aurait donné… et pas au hasard !

On a découvert que ces belles tulipes chamarrées souffraient en fait d’une maladie virale qui s’attaquait à la production du pigment qui les colore en rouge (voir à ce propos un ancien article sur les anthocyanes). Le pigment ne s’exprime donc que partiellement et en suivant la structure des fibres dans le pétale, fibres qui partent en faisceau de la base puis s’évasent en palmette en allant vers les bords.

Dans nos tulipes le haut des pétales était d’un jaune très lumineux. J’ai choisi  un lavis jaune pâle de fond et de poser la Laque écarlate en glacis puisque ces glacis devront être très fins par endroits. Le lavis de base est quand même modulé avec 2, 3, et 4 dans le mouillé, on peut le voir sur la tulipe de gauche qui est presque restée dans le premier état avant les glacis.

tulipan2Quand la tulipe est majoritairement rouge, il ne faut pas trop poser de jaune en sous-couche, mais plutôt faire fuser un peu de laque écarlate pour garder des reflets un peu rose (et pas orange !) sur le dos bossu des pétales externes.

 

Des nouvelles des Stages:
Dates modifiées pour le printemps
au Moulin de Seillant:
Week-end "Aquarelle botanique d'atelier"

31 Mars et 1er Avril

dans le Sud du département de l’Indre, en demi-pension (130€) ou pension complète (169€)

Je peux vous envoyer le pdf d'inscription

 

Pour les stages au Mans, voir là

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann (Espace graphique) 29/01/2012 17:42

Oui, moi aussi.

Je préfère les voir terminer leur floraison par la chute des pétales que par la destruction des tissus.

Il faut dire que ces tulipes sont un peu en avance sur la saison. Elles ont sans doute une histoire un peu mouvementée à raconter.

Claire Felloni 30/01/2012 21:19



Je peux te dire qu'elles venaient tout droit du grand marché au fleurs d'Amsterdam, le camion était encore dans la cour!



Yann (Espace graphique) 24/01/2012 19:11

C'est très drôle, j'ai actuellement la même variété de tulipes sur ma table de salon.

Je pourrais donc suivre ta dernière leçon. Malheureusement elle seront bientôt ouvertes et je ne pense pas que j'aurais suffisamment de temps libre d'ici là.

Ce n'est pas grave, c'est juste pour le plaisir des yeux et attendre le printemps.

Claire Felloni 27/01/2012 08:49



Les miennes sont fanées, c'est curieux comme elles se fragilisent ,les pétales devenant un peu cireux et presque translucides, je n'aime pas beaucoup les voir comme ça !



Cricri 22/01/2012 19:12

J'apprécie et j'admire....
Je n'ai jamais essayé, on ne peut pas tout faire n'est-ce pas ?
Bises amicales et bonne soirée.
Cricri

Claire Felloni 23/01/2012 21:36



Mais il m'en faut bien aussi des visiteuses qui ne pratiquent pas! Le pinceau n'est pas le seul outil que j'aprécie tout de même!



ClaireB 22/01/2012 18:22

Très intéressant cet article, à tous points de vue !

Claire Felloni 23/01/2012 21:33



Merci, Claire, il doit bien y avoir quelques stations de tulipes sauvages dans ton secteur! mais ces endroits-là c'est top-secret!



CÉLINE CHOLLET 22/01/2012 17:57

Bonsoir Claire,
Merci pour cet article si détaillé et didactique. Oui, il faut trouver le "bon" rouge... Je ne sais pas si j'ai du "Scarlet lake" ! Je vais en chercher pour mes prochaines tulipes !
Céline.

Claire Felloni 23/01/2012 21:18



Je préfère maintenant la Laque écarlate au Rouge de cadmium et ce dernier, je m'en sers plus pour foncer des verts! c'est ce que j'ai fait là pour le vert le plus foncé! merci de ton passage,
Céline!