Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 14:58

 

 Parlons d’abord d’inflorescences simples, c'est-à-dire présentant peu ou pas de pédoncules floraux et en tout cas aucun pédoncule se ramifiant pour desservir plusieurs fleurs. Ce qui différencie la grappe simple de l’épi, c’est la présence d’un pédoncule entre la tige et la fleur. Mais ce n’est pas toujours très clair car le glaïeul est qualifié par certains auteurs de grappe unilatérale, et par d’autres d’épi unilatéral ! La présence ‘théorique’ d’un pédoncule si discret qu’on ne le voit pas en réalité peut suffire pour qu’on parle de grappe…

inflorescence8  inflorescence2

Dans l’épi, les fleurs sont sessiles, donc fixées directement sur l’axe. La forme en épi caractérise bien sûr, les graminées mais pas seulement ; beaucoup d’orchidées par exemple, sont disposées en épis simples alors qu’en revanche beaucoup de graminées, forment des panicules d’épillets ! Pour les orchidées, on voit bien que le semblant de pédoncule qui sépare la fleur de la tige n’en est pas un : c’est l’ovaire torsadé qui est infère (positionné sous les pièces florales). L’épi floral de la Céphalantère rouge est qualifié de ‘lâche’, celui de l’Orchis pyramidal est conique et compact.

inflorescence5 copy

  inflorescence6

La Lavande présente des fleurs disposées en étages successifs espacés et entourant la tige, ce sont des verticilles ; on peut dire qu’elle présente un  épi de verticilles ; les fleurs sont sessiles ou presque, et chaque verticille repose dans une sorte de coupe formée par deux bractées. Vous pouvez voir que c’est le cas aussi pour la gentiane pourpre même s’il y a peu de fleurs (la gentiane jaune serait  plus parlante pour illustrer les verticilles).

inflorescence3

 Beaucoup de labiées sont disposées ainsi, avec un verticille terminal formant une tête globuleuse et des verticilles en dessous à l’aisselle de bractées ou de feuilles. Cependant, le terme de verticille est très général et peut s’employer aussi bien pour des feuilles ou des bractées dès qu’elles sont plus de deux sur le même point de la tige, alors que celui de ‘glomérules’ venant du latin : petite pelote, exprime mieux les groupements massifs de fleurs sessiles que forment les labiées.

 

 

inflorescence4Voici une grappe, celle du cassissier à fleurs. C’est une grappe simple bien qu’elle semble assez chargée et pendante. Le pédoncule ne se ramifie qu’une fois et les fleurs sont solitaires au sommet de leur petit pédoncule. Pour qu’on ait affaire à une grappe (on peut dire aussi un racème, c’est un synonyme), il faut aussi que les pédoncules soient de taille à peu près égale. Beaucoup de plantes présentent une grappe simple dressée.

 

inflorescence7Ainsi sont construites les Brassicacées (c'est-à-dire les Crucifères : moutarde, chou, etc…) comme ce petit Alysson et c’est l’occasion aussi de rappeler que dans une grappe, la floraison (et la fructification) débute toujours par le bas et le sommet n’est jamais ‘fini’, on y trouve toujours plus ou moins visible, un bourgeon terminal.

 

  Allez voir mes autres articles dans la catégorie "Mots de Bota" (colonne de gauche)

 

 Hasté, lyré, pelté   

Couleur des fleurs, les Anthocyanes

  Résupiné, réfléchi, révoluté

 L'Ananas: une Infrutescence ,

 Androcée, Anthère,

 Aile, Ailé, Akène ou Achaine,

 Accrescent, Acuminé,

 Acaule,

 Baies ou Faux-fruits,

Bractée, involucre et spathe,

Bulbes et Cormes,

 Corolle gamopétale, zygomorphe

Caduque, Capsule, Coquelicot,

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Mots de Bota
commenter cet article

commentaires

Yann (Espace graphique) 15/02/2012 21:12

Merci Claire pour ce cours de botanique superbement documenté.

Je pense que je ferais un lien vers cet article, mais je ne sais pas encore depuis quelle page.

Bonne fin de semaine,

Yann

Claire Felloni 17/02/2012 09:18



Merci, Yann; j'ai prévu de continuer sur 2 autres articles: un pour corymbes, ombelles et capitules et un autre sur panicules et cymes... il ya de quoi s'occuper avec les inflorescences!



Catherine D 13/02/2012 21:11

comme je fréquente ds botanistes... si on me parle de glomérule, au moins, je saurai que ça existe :) grâce à toi, je ne prendrai pas l'air étonné !

Laurence 13/02/2012 12:52

Non, c'est pas que c'est indigeste...c'est plutôt que ce n'est pas le genre de vocabulaire que j'utilise au quotidien ☺
J'ai de quoi remplir quelques pages de mon répertoire botanique. Merci!

Claire Felloni 13/02/2012 19:06



Il faut dire que pour toi, au Colorado, ce n'est pas très utile ces termes très pointus en français!



Catherine D 13/02/2012 01:13

Merci Claire... je reviendrai à une heure plus décente, j'ai de quoi apprendre jusqu'à la fin de mes jours...
bises

Claire Felloni 13/02/2012 19:04



C'est beaucoup dire! Ces questions de vocabulaire botanique doivent intéresser peu de monde mais moi, je profite un peu du blog pour faire des révisions! avant vous !



Christine 12/02/2012 17:34

une belle leçon de botanique tout en couleurs, merci Claire

Claire Felloni 12/02/2012 20:52



Et c'est la première! il y en a encore 2 autres de prévues sur les inflorescences, il faut dire que le sujet est touffu! enfin, je ne vais pas les mettre dans la foulée , ce serait
indigeste!