Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 14:40

 

Pour notre dernier cours régulier, j’avais déniché en jardinerie deux plantes de serres chaudes. Dans ma composition, le Fittonia, comme un couvre-sol, habille la base des tiges d’un Spathiphyllum (dans une version naine), que j’ai disposées en arrière-plan en les desserrant et les répartissant un peu à mon idée.

 

fittoniaspathyph1.jpg

 

Pour retrouver des représentations anciennes de Fittonia, et réviser l’histoire de son introduction dans nos serres, il faut chercher à son ancien nom, Gymnostachium verschaffeltii. Dans le tome 13 de la Belgique Horticole  (1863), j’ai retrouvé une chromolithographie que je vous poste.

fittonia versch1L’épi floral est dit de peu d’intérêt et devrait être coupé de façon que la plante reste dans un port bas en rosette. En réalité, il n’est pas si vilain que ça en début de floraison , car les bractées qui axillent chaque fleur sont plus serrées ! La plante a donc été introduite vers 1863, dans les serres chaudes venant pour une source du Brésil et pour l’autre du Pérou.

Son habitat d’origine, les forêts pluvieuses et chaudes d’Amérique du Sud, en fait une plante exigeante quand au taux d’humidité ambiante. Elle apprécie tellement l’humidité qu’elle accepte, semble-t-il, d’être immergée dans les aquariums.

Le nom qui me semble le plus officiel est Fittonia verschaffeltii… Mais on peut la retrouver aussi sous le nom de  Fittonia albivenis (présence notée sous ce nom dans les Antilles), de Fittonia argyroneura , (en fait il vaudrait mieux dire Fittonia verschaffeltii ' argyroneura' ) et même d’Argyroneura minima, de quoi y perdre son latin ! Nos Fittonias du cours, sans doute un cultivar plus récent, sont un peu différents de l'espèce d'origine : les feuilles de la rosette terminale sont envahies de rose pâle et les bords verts sont plus ondulés.

fittonia versch3  hypoest1.jpg

Dans la grande famille des  Acanthaceae, on trouve une espèce très proche de notre Fittonia : Hypoestes phyllostachya, originaire de Madagascar, et je vous avoue que je les confondais auparavant ! Pourtant quand on les observe de près, la répartition de leurs taches est inversée : notre Fittonia est orné de taches vertes plus ou moins calées entre des nervures roses et l’Hypoestes porterait plutôt des marbrures roses entre des nervures qui restent vertes ! J’ai retrouvé une ancienne étude d’Hypoestes à disposer en regard d’un essai de couleur sur notre Fittonia, pour montrer la nuance…

Je vais fabriquer sous peu une leçon en PDF pour Fittonia et Spathiphyllum, car ce sont des godets très faciles à se procurer en jardinerie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article

commentaires

Douar_Nevez 13/11/2010 12:55


Quelle délicatesse dans tes aquarelles. Comme elles sont belles.
J'admire ton talent.
Bisous Claire et bonne journée à toi.


titi 12/11/2010 07:38


très admirative de tes aquarelles..
merci pour ton partage..


Graphique 11/11/2010 19:47


Bravo pour ces aquarelles, cela rend bien l'esprit de chacune d'entre elles.

C'est vrai il parait que c'est la Nasa qui a fait des études sur la dé-pollution de l'air par les plantes.

Je suppose que tout ce qui respire (nous par exemple) sert de filtre. Alors autant s'entourer d'un maximum de plantes. En plus cela permet de faire de superbes aquarelles...


Claire Felloni 16/11/2010 22:18



On fait aussi des station d'épuration de l'eau avec les plantes... les végétaux pourront-ils encore nous sauver ???



Euterpe 07/11/2010 21:14


Aquarelles superbes,comme toujours ! Le Spathiphyllum, on m'a dit qu'il purifiait l'air, je ne sais pas trop de quelle manière, d'ailleurs. L'Hypoeste est très décoratif, en effet.


Claire Felloni 09/11/2010 22:01



Le Spathiphyllum fait partie des plantes dites "dépolluantes" de la maison, je ne suis pas sûre qu'il soit beaucoup plus efficace pour cet usage que bien d'autres plantes vertes traditionnelles
 



Moret 07/11/2010 17:45


Une belle leçon et très agréable à peindre, j'ai terminé. bises, véronique


Claire Felloni 09/11/2010 21:58



Nous avons surtout détaillé le Fittonia, mais le Spathiphyllum est très délicat dans les couleurs de la spathe et je ne doute pas que tu l'auras bien rendu !