Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:53

La Jacinthe d’Orient (Hyacinthus orientalis L.), originaire d’Asie Mineure, fut introduite à la Renaissance. En France, c’est Vespasien Robin (fils de Jean Robin, botaniste à la cour d’Henri IV), qui le premier cultive des bulbes à Paris près de Notre-Dame. Les Hollandais, grands spécialistes de la culture des bulbes s’y intéressent depuis le 18ème siècle, mais cela ne prendra pas au début, l’ampleur de la fameuse Tulipomanie. Ensuite, la recherche de cultivars de plus en plus variés en couleur et aux grappes de plus en plus compactes a donné jusqu’à nous plus de 2000 cultivars.


hyacinthus-orientalis2

L’espèce sauvage de Hyacinthus orientalis possède une grappe bleue-mauve comme la Jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta) mais à la différence de cette dernière la tige reste plus dressée et les fleurs ne sont pas pendantes comme des clochettes.  Moins d’une dizaine, elles s’équilibrent davantage  autour de la tige (ce n’est pas une grappe franchement unilatérale). Sur le site Education environnement, nature et patrimoine, j’ai trouvé l'image ci-contre, représentant cette Jacinthe sauvage, dans toute sa simplicité.


C’est une des plantes les plus anciennement cultivée, qui serait, d’après Christopher Grey-Wilson, le « Lis des vallées », cité dans la Bible ( surtout dans le cantique des cantiques).

J’ai été surprise de la trouver mentionnée dans ma « Flore des Champs cultivés » de P.Jauzein (ed. INRA ,1995), elle s’échappe des jardins depuis des siècles et  fait donc partie maintenant de cette flore occasionnelle, qui aime les terrains remués, surtout dans le Midi.

JEudes.jpg

Pour la Jacinthe cultivée, voici une  image d’une aquarelle trouvée dans un petit livre daté de 1929 : le tome XV de l’Encyclopédie pratique du Naturaliste, consacré aux « Fleurs de jardins » (ed.Paul Lechevallier). L’auteur A.Guillaumin précise qu’il existe des formes plus rustiques, à grappes moins fournies qu’on nomme Jacinthes parisiennes et d’autres à inflorescences bien denses nommées Jacinthe de Hollande. Toutes les aquarelles assez spontanées illustrant cet ouvrage, dont celle-ci,  sont signées J.Eudes.


jacinthe8

L’aquarelle que j’ai réalisée pour en faire un PDF, est une variété trouvée dans le rayon des bouquets de fleuriste, dotée de tiges plus longues. C’était très pratique de disposer de jacinthes identiques et en nombre suffisant pour animer un cours sur ce sujet, dont j’avais l’idée depuis longtemps car cette grappe fournie est un « cas d’école » pour l’aquarelle botanique ! Elle s’appelle « China pink » .

J’ai scanné les étapes de mon aquarelle pour faire une sorte de pas à pas. Le PDF "Jacinthe d'Orient" va figurer dans ma page des  Leçons en PDF (colonne de g auche du blog) ainsi qu’un autre récent sujet : « Renoncules de fleuriste »

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article

commentaires

Jipégé 12/03/2013 10:47

Je reste ébloui par votre technique et le rendu de votre travail.

Claire Felloni 16/03/2013 21:25



Merci! c'est juste mon métier et depuis bien longtemps maintenant!



lemenuisiart 01/03/2013 05:47

C'est fort joli ces fleurs un beau plaisir
A bientôt

ClaireB 28/02/2013 22:30

Ne manque plus que l'odeur enivrante...

Cricri 28/02/2013 12:49

J'aime beaucoup China pink et son rose délicat.

Dans notre rocaille "sauvage" nous avons planté des jacinthes des bois il y a 35ans, elles se sont bien propagées pour notre plus grand plaisir. Je les préfère aux jacinthes cultivées que je trouve
un peu raides et lourdes. J'aime bien leur parfum cependant et leurs couleurs.
On trouvait aussi des jacinthes "multiflora" roses, blanches et bleues qui ressemblent, par leur port aux jacinthes sauvages. Je n'en ai plus, elles ont été étouffées par d'autres plantes et je
n'en trouve plus.
Dans mon coin de Limousin, les jacinthes sauvages foisonnent au mois de mai, les asphodèles aussi.
Les asphodèles sont protégées alors je respecte l'interdiction de les prélever, je les admire le long des fossés où elles reviennent plus nombreuses chaque année depuis que des mesures ont été
prises au niveau du fauchage des fossés.
Que je suis bavarde...
Bonne journée.

Claire Felloni 28/02/2013 14:55



Je suppose que naturellement les jacinthes qui restent en place au jardin retournent progressivement à une forme plus simple et une grappe plus légèren non? En fait je n'ai pas fait
l'expérience...voir là sur Photoflora par exemple,
ce qu'on peut rencontrer parfois...J'ai remarqué aussi comme toi, qu'on voit de plus en plus fréquemment dans le centre de la France, l'asphodèle (je pense Asphodelus albus) sur les
talus et c'est un vrai bonheur!