Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 10:22

 

Il s’agit d’une petite parcelle de nature unique, précieuse et heureusement protégée, dans le Perche.
Ce terrain calcaire, dont l’Association Faune et Flore de l’Orne s’est rendue propriétaire en 1992, présente une flore caractéristique que j’avais étudiée un peu plus en détail puisqu’à cette époque j’habitais tout près…


houles-blanches2.jpgLe pavé que je vous présente montre la flore qu’on peut y rencontrer de Mai à Juin. Pour la vraisemblance, j’ai dû choisir une période précise et de ce fait, vous ne pouvez pas voir une « star » du lieu, plus précoce, la Globulaire de Willkomm, qui montre ses pompons bleus en Mars-Avril.



helianthemevulgare.jpgEn Mai-Juin, l’Hélianthème vulgaire, le Chlora perfolié éclairent la pelouse de leurs taches jaune d’or ; eux, sont assez courants dans la région sur sol calcaire tout comme le Polygala du calcaire (Polygala calcarea ), dont vous voyez les petits points bleus sur la gauche.


germandremontagn.jpgMais la Germandrée des Montagnes (Teucrium montanum), une rareté pour la Normandie, est bien présente, tout comme sa cousine en rose, la Germandrée Petit-chêne (Teucrium chamaedrys).

germandrépetichên Toute deux poussent à même les éboulis de ce sol de « Calcaire corallien », car la parcelle est trouée de plusieurs creux blancs, ce qui pourrait bien être à l’origine de son nom de « Houles blanches » (en anglais : hole signifie trou).







Cette flore que l’on peut trouver plus facilement au sud, notamment sur les Causses reste ici, en Normandie, exceptionnelle !  Les cuvettes sont d’ancien trous d’extraction du calcaire et ce terrain fait partie d’un ensemble (Pelouses du Crochemeslier et de Cosne-Bergère) déjà connu et inventorié par l’Abbé Letacq en 1921 pour sa richesse floristique.


gymnadenia.jpgComme orchidées, le terrain abrite l’Orchis moucheron (Gymnadenia conopsea), mais aussi dans les parties de taillis, l’Ophrys mouche, l’Orchis pourpre et la Platanthère verdâtre. Ces zones de taillis sont maintenues mais ne doivent pas s’étendre trop, car cela banaliserait le site ; des chantiers d’entretien repoussent l’avancée des jeunes prunelliers.











bellarguspolygala.jpgBien sûr, des papillons peu communs  fréquentent ce site, puisque la plante-hôte qui nourrit leur chenille, devenue plus rare, existe ici.

J’ai représenté l’Argus bleu céleste (Lysandra bellargus), dont la plante-hôte est l’Hippocrépide à toupet, il est posé sur le Polygala.


En suivant sur une année la succession des floraisons sur les Houles Blanches, j’ai beaucoup appris sur la flore de ces pelouses calcaires et, plus largement,  sur la notion de cortège floristique qui s’attache à un lieu particulier. Je vous renvoie à un précédent article qui abordait ce sujet, vous pouvez cliquer sur son titre: Aquarelle et Phytosociologie.


Des nouvelles des stages à venir :

Suite à un  désistement, il reste une place pour le premier stage de février (6 inscrits pour 7 places), j'ai  5 personnes sur le 2ème stage de février, et le stage du 1er Mai serait complet; il reste plein de place pour les 2 stages d'extérieur de Juillet et pour les week-ends de printemps. 
 Pour voir la rubrique "Stages", cliquer

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Illustration
commenter cet article

commentaires

Aquarellalain 04/02/2010 12:06


toutes mes excuses Claire, je me suis melangéles pinceaux pour ton prenom


Claire Felloni 05/02/2010 22:54


j'avais pas bien compris, c'était donc normal !


Aquarellalain 03/02/2010 19:22


le matin, quand c'est dimanche
dessinant les houles blanches
(sur l'air des cloches de Lisbonne) c'est ancien
encore bravo pour tes aquas,aNNE


Claire Felloni 05/02/2010 23:07


Tu nous fait quoi là? de l'Appolinaire?


NADB71 30/01/2010 16:38


Quelles merveilles tes aquarelles. De plus, j'y reconnais tout le cortège floristique des terrains calcaires que nous avons en quantité chez nous. La phytosociologie est très intéressante pour
savoir quelles plantes poussent ensembles et à quel endroit !
Merci de ce partage @+++ Nad


Claire Felloni 05/02/2010 23:05


Je me languis un peu de ces côteaux calcaires à orchidées, bien qu'il y ait autre chose à voir non loin du Mans, mais cette flore du calcaire, je ne sais pas pourquoi, j'y suis très attachée !


martine 27/01/2010 16:07


Bonjour Claire.Que de précisions et quel commentaire enrichissant,vivement les beaux jours que tout ca refleurisse de nouveau.Martine.


Claire Felloni 05/02/2010 23:00


Par ici, c'est plus sableux comme terrain, mais nous verrons d'autres fleurettes...


CatherineD 27/01/2010 13:52


Tu fais rêver à la belle saison!
je suis épatée par ta précision même en agrandissant comme tu l'as fait...
j'ai hâte d'aller peindre dans la nature, c'est un bon antidote à la morosité!!!
amitiés
catherine


Claire Felloni 05/02/2010 22:58


Ah oui! c'est vrai! bientôt d'ici un bon mois, d'adorables petites violettes et des coucous sur les talus...