Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 10:09

 

Sur les murs, en Bretagne, on trouve beaucoup de ces petits polypodes. Ils ont un peu une allure de Bonsaï, car ils sont nanifiés du fait de leur situation. Les rhizomes s’intercalent dans la mousse entre les pierres ; quand on nettoie un peu le pied, on s’aperçoit que ce rhizome est couvert d’écailles rousses et brillantes et que les frondes ne forment pas vraiment des touffes mais s’insèrent le long des rhizomes, ce qui donne un peu à l’ensemble un aspect « en vrac ». Pour ce sujet j’avais proposé de poser un de ces petits blocs que j’avais détaché du mur sur une feuille de vigne vierge, pour faire un contraste de couleurs.

polypodes3.jpg

Je pense qu’il s’agit de Polypodium interjectum mais comme il faudrait regarder les sporanges au microscope, je n’en fais pas le pari !

Vous pouvez agrandir l’image pour voir plus en détail les mélanges de couleurs que je propose. Ces polypodes sont intéressants en aquarelle car ils constituent un exercice pour poser un jus coloré de façon régulière sur de petites surfaces (voir la fronde du bas de l'image, qui est restée à ce premier stade). Pour chaque penne je pars de la pointe en posant une goutte de couleur et je descends cette couleur vers le rachis central en formant les quelques petites dents perceptibles seulement au sommet des pennes. La couleur est guidée vers le rachis central et le surplus de couleur est pompé là avant qu’il remonte. Les glacis qui seront posés ensuite sont plus nettement des points en haut de la fronde car les sores, au revers, déforment le dessus du limbe.

Plus bas sur la fronde, il n’y a plus de sores au revers, donc le dessus est plus plat et le graphisme des glacis est plus régulier avec un pinceau effrangé.

polypodes2.jpg

Je vous ajoute un essai du cours qui explique un peu les glacis de brillance pour rendre la texture de la feuille de vigne vierge.

Ce bout d’essai montre aussi, sur le dessin du polypode que les pennes sont comme des rubans qui se retournent. Elles présentent des contours irréguliers avec des rétrécissements, des contrecourbes, qui à eux seuls peuvent faire comprendre la torsion. Nous avons remarqué que si le haut de la fronde reste assez plat, à la base au contraire, les pennes referment leur bras en berceau et les derniers segments regardent le ciel.

A droite de la première aquarelle, j'ai montré le revers d'une fronde avec ses petits sores orangés, où se trouvent les sporanges. Pour l'aquarelle, il faut commencer par la pose de ces points de couleurs, bien sûr, avec un pinceau qui pose des petites gouttes, longues à sécher mais qui seront très nettes posées de cette façon. Plus tard, on peut contourner ces petits ronds au pinceau fin avec le vert de base qui pour le revers contient un peu plus de jaune citron, c'est la couleur 6.

Vous voyez là que l’observation botanique du sujet est primordiale. Sur un petit sujet comme ces polypodes, c’est impératif ! surtout que les frondes ne s’écrouleront pas tout de suite, et on a tout son temps…

Cette "Petite leçon" rejoindra l' Index qui est consultable dans la colonne de gauche du blog

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann (Espace graphique) 14/12/2011 19:49

Au risque de répéter ce qui a été dit par d'autres avant moi, c'est vraiment fascinant de suivre cette description. On imagine bien la couleur se former au bout du pinceau.

C'est même mieux qu'une vidéo ou on ne perçoit pas forcément le détail du geste.

Claire Felloni 15/12/2011 09:15



Ben, ça tombe bien parce que la vidéo, je ne suis pas équipée! Merci de ta visite, Yann



Laurence 14/12/2011 00:21

Je lis ta réponse et je rigole toute seule...je prends une photo de ce que j'ai fait sur du Mylar et je te l'envoie avec quelques explications car je ne sais pas si on en trouve facilement en
France. Pour les pinceaux, heureusement que j'ai mes icônes, sinon, je serais un peu frustrée! Remarque, j'ai déjà eu 15 h de cours intitulés "color mixing": juste pour expérimenter les différents
mélanges en aquarelle. À mon avis, 15h c'était un peu trop, mais peut-être que mon travail d'iconographe m'avait déjà préparée. En tout cas, quand je commencerai mes cours d'aquarelle, tu vas me
voir arriver pour te demander des leçons en pdf ;-)

Laurence 13/12/2011 04:56

J'aime beaucoup le rendu brillant sur la feuille. Pas si facile que cela à rendre...en tout cas pour moi. Je viens de terminer un cours "textures sur Mylar" et les feuilles brillantes ainsi que
l'aspect mouillé m'ont donné un peu de fil à retordre. Ça y est, je viens de m'inscrire (enfin!) à mes cours d'aquarelle, mais je dois encore patienter quelques mois.

Claire Felloni 13/12/2011 21:49



Ils ne plaisantent pas à Denver! Tu ne touches pas à un pinceau, même en cachette?  C'est mon tour de faire
des recherches: le mylar? kékséksa?J'ai trouvé une sorte de film léger, brillant qui sert pour les mongolfières... et tu as rendu ça au crayon noir?



Laurence B 12/12/2011 23:13

Ha Ha Ha! J'ai bien ri. En plus humoriste!

monique 12/12/2011 19:30

je ne connaissais pas le terme de "sores" . je t'ai envoyé un petit courrier pour demander 3 leçons, j'espère que je pourrai m'en tirer

Claire Felloni 12/12/2011 22:04



Oui, je l'ai bien reçu Monique et le cognassier du Japon doit déjà se trouver dans ta boite! donc tu te lances: le
sore en est jeté! (ouh, j'ai honte!!! )