Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 20:57

Avant que soient conçus les Muséums d’histoire naturelle, et depuis environ l’époque de la Renaissance, des princes éclairés se constituèrent leur « Cabinet de curiosités » en collectionnant des  spécimens naturels, minéraux, coquillages, fossiles, insectes naturalisés en vitrines, oiseaux empaillés (que nous avons remplacés lors du stage du week-end dernier, par une collection de plumes), mais aussi d’antiquités, de pièces archéologiques voire ethnologiques, d’ objets exotiques manufacturés.

Vous voyez là se profiler 2 thèmes bien distincts pour les collections ; elles sont organisées selon deux grands axes: les naturalia ou choses de la nature et les artificialia ou objets créés par l'homme.              

On peut consulter sur internet quelques pages intéressantes de Gilles Thibault dans sa thèse sur les Cabinets de curiosités XVIème et XVIIème siècle, cliquez  ici 

 

centaure.jpgDans les Naturalia peintes, se sont intercalées parfois des chimères, des représentations fantaisistes de bestioles mythiques qui avec le recul du temps nous semblent ahurissantes ! avec aussi un certain goût de l’époque pour les monstruosités…

Nous ne pouvons plus guère admettre  le mélange intime de fantaisies avec du réel sur une planche naturaliste que nous voulons presque « scientifique ».

Il existe souvent des passerelles entre ces 2 thèmes naturalia et artificialia ; voyez en guise d’exemple ce très bel objet ciselé enchâssant une curiosité naturelle exceptionnelle, une perle baroque, sans doute la plus grosse perle d’huitre connue, la « Perle Centaure » (Expo 2008 au MNHN).

 

 

Le Cabinet de curiosités se présente comme une pièce à part ou comme un meuble précieux mais souvent ce sont des vitrines dans lesquelles figurent ces objets. D’autre part il est souvent associé à une collection de peintures, principalement des planches naturalistes (des parchemins ou des vélins) à l’aquarelle. On rencontre plus tardivement, des planches de type catalogue, des trompe-l’œil presque hyperréalistes,  reprenant exactement le contenu d’une vitrine. Pourtant, la volonté des Cabinets de curiosités n’était pas d’être complet sur un sujet aussi vaste, mais de rassembler dans les règnes du  minéral, du végétal et de l’animal des productions spectaculaires et donc, on peut affirmer que pour ces collectionneurs, l’aspect esthétique de la collection était au moins aussi important que son intérêt scientifique !

tumblr ldtuu7baJ81qe71zoo1 500

hoefdragonfly.jpgC’est pourquoi nous pouvons nous permettre de composer une image assez libre sur ce thème, ce que les artistes des 16ème et 17ème siècles ne se gênaient pas de faire… faisant voisiner des fruits ou des fleurs avec  des insectes ou des coquillages comme Johann Walther l’a fait pour le Florilège de Nassau-Idstein ou encore Joris Hoefnagel, qui peint des quantités de planches pour le célèbre Cabinet de curiosité de Rodolphe II.

Ces deux illustrations sont de Joris Hoefnagel.

 

 Et maintenant, sans aucune modestie, ma contribution au sujet! 

 

naturalia1.jpg

 

Lors du stage aquarelle (article précédent) nous nous sommes intéressés au thème naturalia, excluant les objets manufacturés. J’ai réalisé cette aquarelle où on peut voir un coquillage du genre Murex(Bolinus brandaris) cher à mon cœur car je l’ai trouvé dans le sable près de Leucate, une rose des sables, un corail, 2 pyrites et 5 dents de requins trouvées en grattant des faluns.

Peut-être le début d'une série, qui sait?

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Yann (Espace graphique) 21/11/2011 19:39

Intéressant cette forme de petit cubes de la Pyrite, un cube dans la nature, voilà de quoi attiser notre curiosité !

Claire Felloni 21/11/2011 21:08



Oui, cela m'intrigue aussi mais la connaissance des minéraux, des cristaux et la géologie en général restent très énigmatiques pour moi! combien de vies faut-il pour approfondir toutes ces
disciplines de la nature?



ClaireB 20/11/2011 22:06

Très original et très réussi. Je ne sais pas ce que je préfère entre toutes ces curiosités... Tout je crois !

Claire Felloni 21/11/2011 21:11



Oui, c'est vrai? c'est pourtant bien statique tout ça! je crois que tu aimes bien ce qui est plus vivant... Me trompe-je ?



Laurence 20/11/2011 14:53

en lisant ton billet, je em suis dit "ah, mais oui..."; je n'avais pas fait le rapprochement enre l'expression et la réalité historique. Voilà qui me donne envie d'en connaître plus. Merci pour cet
éclairage!

Claire Felloni 20/11/2011 18:28



Mon lien dans l'article sur la thèse d'un étudiant canadien est très intéressant, tu verras!



Catherine D 20/11/2011 10:13

Très intéressant article! le rapprochement tulipe coquillage est étonnant, mais le résultat est magnifique...
J'aime beaucoup ton aquarelle, toujours de la légèreté, j'ai aussi mon cabinet de curiosité, sans vouloir te faire concurrence (essayer de ...)je le montrerai peut-être un jour! Les quelques élèves
que j'ai ici apprécient beaucoup les séances de dessin botanique, tout comme elles apprécient la qualité de ton livre.Ce partage ça vaut bien une séance de psychothérapie!
Bon dimanche à toi

Claire Felloni 20/11/2011 18:24



Un sujet tulipe/coquillage, je pense qu'on le fera en cours ou en stage surtout que j'ai quelques jolis petits vases qui feraient l'affaire!! Au cours nous ne faisons pas assez de dessin
botanique par manque de temps mais en stage, je voudrais donner un peu d'ampleur à cet aspect... Là avec les coquillages, la construction avec la perspective sur les spirales ou les coquilles en
éventail... c'était obligatoire de prendre du temps!



christian lemenuisiart 20/11/2011 09:23

C'est magnifique et je pense bien que tu fera une suite
A bientôt

Claire Felloni 20/11/2011 18:17



Merci Christian! je ne manque pas de sujet tentants pour continuer, c'est sûr!