Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 16:23

La Nervation signifie la façon dont sont agencées les nervures d’une feuille et constitue un des critères de reconnaissance pour cerner au moins le genre où on trouvera une espèce précise. Pour le dessinateur, la nervation est un élément important à observer, un support graphique pour mettre en place puis animer les surfaces du feuillage. 

nervation1

 

En plus de conduire la sève jusqu’au bord du limbe, les nervures ont aussi un rôle de charpente non négligeable. Lorsque le végétal se décompose, elles subsistent plus longtemps et nous dévoilent leur structure dans le détail comme c’est le cas pour cette feuille de peuplier en herbier, que j’ai simplement scannée.


Les nervures se voient principalement sur les feuilles, les bractées et les sépales, parfois aussi sur les pétales mais elles y sont plus discrètes. Sur le coqueret qui me sert d’avatar, elles subsistent sur des sépales accrescents qui se sont soudés protégeant une baie, et cela donne le fameux « Amour en cage », qui mérite si bien son nom !

nervation2.jpg

Il existe plusieurs types de nervation bien différents:

La nervation parallèle des graminées, liliacées, iridacées, typique des Monocotylédones se distingue des autres d’emblée. En dehors de ce cas particulier, on rencontre deux types principaux de nervation, penné ou palmé, mais aussi des cas plus subtils comme la nervation :

  • peltée (ou radiée) de la capucine,
  • uninervée de l’aiguille de sapin,
  • en éventail  (ou dichotomique, divergente) de la feuille de Ginkgo,
  • curvinervée de la feuille de Plantain,
  • pédalée visible parfois sur des feuilles de type palmé comme celle du Platane.
  •  

Dans la simple nervation palmée, les nervures principales partent toutes d’un seul point, le point d’insertion du pétiole. nervation4.jpg

Dans la nervation pennée, une nervure principale centrale divise le limbe en deux parties presque symétriques et dessert de chaque côté, des nervures secondaires opposées ou alternes.

Dés que le limbe se referme en cœur  ou en flèche autour du pétiole, on peut trouver des solutions intermédiaires, comme par exemple sur la feuille de Tilleul.

nervation5.jpg

Par ailleurs, le parcours des nervures lorsqu’elles s’amenuisent en se rapprochant du bord de la feuille varie beaucoup : ainsi sur certaines espèces comme le hêtre  à la simple nervation pennée, les nervures secondaires restent droites jusqu’à la marge.

Mais dans la majorité des cas, elles se recourbent en crochet, se divisant de plus en plus et se rapprochant en boucle du bord sans jamais l’atteindre : on dit qu’elles s’anastomosent en réseaux.

nervation6.jpg En fait, la nervation est généralement réticulée chez les Dicotylédones, c'est-à-dire agencée en réseau comme les mailles d’un filet.

Une nervation dite vraiment « réticulée » voit ce phénomène se généraliser plus tôt : parfois on a même du mal à détecter le parcours des nervures secondaires (exemple type : la feuille de coucou)

nervation7.jpg


Des nouvelles des stages: J'ai actualisé ma page "Stages" pour 2014, voir

La rubrique "Mots de Bota" compte 17 articles, elle est accessible dans la colonne gauche du blog dans le pavé des Catégories

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Mots de Bota
commenter cet article

commentaires

Sylvie 22/08/2014 15:09

Très bel article, très instructif, merci.
Ahhhhhh, les feuilles!!!! Peindre une feuille est un sport cérébral au même titre que jouer aux échecs.... Il faut prévoir au moins 3 coups d'avance, et, comme pour les meilleurs joueurs d'échecs, 5 ou 6 coups d'avance, c'est mieux. SB
(réflexion d'une néophyte "pédalant dans la choucroute" sur l'aquarelle de feuilles!)

Claire Felloni 23/08/2014 18:24

Non! tu verras, ce n'est pas si compliqué et ça peut s'expliquer; pour chaque feuille c'est un nouveau petit problème qu'il faut d'abord mettre à plat :-)

anch@ 31/12/2013 12:20

Merci pour cette leçon si complète et si merveilleusement illustrée!
Belle année (j'espère que 2014 me permettra de suivre un premier stage à votre école... depuis le temps que j'en rêve!)
Continuez ainsi à nous régaler!

Claire Felloni 02/01/2014 23:54



Belle année aussi à vous et qui sait peut-être à un de ces jours alors!



Anne 30/12/2013 08:52

C'est passionnant, Claire. Cela met des mots et des concepts sur quelque chose que j'ai tenté de montrer à mes élèves lors de la séquence "feuilles d'automne" d'il y a un mois. Je vais leur dire de
passer faire un tour ici (beaucoup le font déjà, d'ailleurs).
Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et de beaux projets pour l'année prochaine.

Claire Felloni 02/01/2014 23:52



C'est agréable de voir que cet article sera peut-être consulté même plus tard! En fait, je me place du point de vue seulement descriptif, pour le peintre ou le dessinateur et j'évite de me lancer
dans des explications scientifiques que je ne maîtrise pas du tout!



Yann 25/12/2013 20:06

Magnifique description qui rend tout de suite les choses plus évidentes. Les illustrations terminent de préciser les choses que l'on aurait pas bien saisies, c'est un régal.

Bonne fêtes de fin d'année Claire.

Claire Felloni 02/01/2014 23:46



Merci Yann, je suis toujours curieuse de ces choses-là et c'est mieux de les partager!



destombes marie christine 25/12/2013 11:37

merci Claire pour ce bel article
je te souhaite une belle journée de Noel
Marie Cristine

Claire Felloni 25/12/2013 17:51



Merci Marie-Christine! si tu as eu autant de chance que nous au Mans tu as peut-être eu un rayon de soleil aujourd'hui! c'était notre cadeau de Noël!