Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 15:13

Je vous propose 3 nouvelles leçons en PDF ; la première concerne un sujet de saison, le Cognassier du Japon, en fleurs actuellement dans les jardins. C’est une composition botanique, sans vase, deux branchettes s’entrecroisent sur le fond blanc du papier.

 

cognassierjapblogPL11 

  

  mufliersblogPL1J’ai choisi pour les 2 autres leçons des petits godets de jardinerie, qu’on trouvera tout au long du printemps : des Petits bégonias et des Mufliers à repiquer. Des photos des 3 sujets, jointes aux PDF, permettront maintenant de  peindre ces sujets même plus tard en saison bien qu’à mon avis, il soit toujours préférable de peindre d’après nature.

 

ptibegoblogLes trois sujets parlent beaucoup du rouge… pour les Mufliers, ce sont surtout les roses et Magenta à la Quinacridone qui nous sont utiles ; pour les Petits bégonias il s’agit de rouge vif (vermillon) car j’ai privilégié cette couleur de fleur, mais en m’abstenant de choisir ceux dont les feuilles elles-mêmes sont rougeâtres. Les feuilles de Bégonias présentent une infinité de variations dans les couleurs et peuvent  devenir assez sombres quand une composante forte de pigments rouges vient se combiner avec le vert de la chlorophylle. Traduire ces feuilles brunâtres m’avait causé quelques misères l’an dernier !

Savez-vous que jusqu’à  1999, on pouvait trouver du vrai vermillon (PR106) sur le marché : Blockx  proposait encore ce pigment très toxique, du Sulfure de Mercure et il était très couteux !

On pourrait penser qu’il avait la vertu d’être très lumineux ou très stable à la lumière et non, même pas, il semble qu’il virait facilement au marron  exposé aux rayons du soleil… Le sulfure de mercure existe pourtant à l’état naturel, c’est le cinabre qui servait pour les fresques romaines dont les rouges ont bien tenu, mais en matière d’aquarelle, le vermillon véritable n’était pas une panacée !

Je cherche un beau rouge vermillon lumineux car le Rouge de Cadmium (PR108) ne me séduit  plus guère… Je lui trouve une nuance qui tire vite sur le rouille. Eclairci d’eau, il donne des lavis ternes. L’ Ecarlate de cadmium (cadmium scarlet) est plus orangé. Pour mes petits bégonias, j’ai testé 2 autres rouges vif aux côtés de ces rouges de Cadmium que je croyais incontournables. Ce sont la Laque écarlate de Winsor et Newton (PR188), et le Vermillon français que seul propose Sennelier (PR242).

 

vermillon3J’aurais du mal à vous en dire davantage sur ces 2 pigments organiques de synthèse et à vous donner des raisons valables qui justifient un choix entre eux-deux. En fait je crois qu’il est intéressant de faire ce genre de test pour mieux connaître certaines différences subtiles entre des couleurs proches et ainsi adapter le choix du pigment à son sujet. A l’éclaircissement, le Vermillon français rosit un peu moins que la Laque écarlate. On dit le Vermillon français plus beau comme couleur pure que dans les mélanges ; j’ai essayé d’assombrir mes 4 rouges avec du violet Winsor (PV23 à la Dioxasine), cela donne de belles couleurs sombres toutes un peu semblables.

Visitez ma page: Petites leçons en PDF   

S’inscrire sur une leçon coûte 8 euros, pour 3 leçons : 20 euros 

Voir le .pdf d’inscription

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

Malivoyage 18/05/2010 13:02


intéressant, ton étude des rouges. j'ai abouti à la même conculsion que toi pour ma future danseuse de Flamenco (jeu des pinceaux n°10): Vermillon français de Sennelier (et laissé tomber le rouge
de cadmium qui ternit et se salit très vite)Pour une autre version, je vais en essayer un autre.


Claire Felloni 20/05/2010 18:43



Le vermillon français est une valeur sure et semble unique comme pigment !



CatherineD 22/04/2010 00:25


c'est délicat, le rouge ! entre le "pétard" et le "tristouille" il a des nuances...la prof que j'avais à Paris disait qu'il fallait les casser avec du vert, ça devenait vite très terne.
tes dessins sont très frais...
amicalement


Claire Felloni 25/04/2010 13:58



Oui, c'est délicat ! surtout le rouge foncé, même les appareils photo, les scanners ont du mal à sortir des valeurs sombres dans le rouge!



Elizabeth 21/04/2010 21:11


Tu trouveras ce commentaire à ton retour de Bretagne. Infos très pointues sur les rouges. En ce moment, je ne suis pas très disponible pour m'attarder sur tes articles car je fais des cartons et
encore des cartons en vue d'un déménagement. Déménager dans plus petit après vingt ans d'entassement, je ne te fais pas de dessin!Amitiés.


Claire Felloni 25/04/2010 13:55



Bon courage à toi! mais c'est l'occasion d'alléger ses bagages  et de faire un grand tri simplificateur; après coup on doit se sentir plus léger



GEORGE 20/04/2010 08:08


Bonjour,
J'avais écrit un commentaire hier, mais il n'est pas passé. Pb de connection à internet. Je m'inscrit pour la suite des deux mains. Ce programme est très enrichissant. J'ai en plus beaucoup de
plaisir à le réaliser, pourtant je n'aurais jamais osé aborder ces sujets tout seul. J'espère qu'il y en aura beaucoup d'autres.


Claire Felloni 25/04/2010 13:51



La semaine qui vient, je vais lever le pied car il y a un stage d'atelier au Mans et cela va bien m'occuper!



line 19/04/2010 14:16


Magnifique, je m'inscris pour la suite


Claire Felloni 19/04/2010 21:16



Super, Line! j'attends ton bon de commande mais de toute façon, je ne pourrai rien envoyer avant Samedi matin car je pars en vadrouille bretonne dès demain matin et je rentre vendredi soir...