Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 14:54

42ème "Petite leçon"
Vous conviendrez avec moi qu’il s’agit d’un sujet bien séduisant pour l’Aquarelle botanique !


tuliperococ4.jpgIl faut impérativement les laisser se stabiliser une journée à la maison, là où vous déciderez de les peindre, car elles s’épanouissent et deviennent bien plus belles comme des papillons qui se déploient, sortant de leur chrysalide. Les trois tépales intérieurs orangés seront ainsi plus visibles, de superbes contrejours feront contraste avec les tépales extérieurs nuancés de mauve et vert.
Par contre, je ne vous conseille pas de les peindre le regard plongeant jusqu’au cœur d’une fleur épanouie ; c’est un angle très difficile à rendre et au final, la vue logique sur une tulipe, c’est plutôt un profil…


tuliperoqpal2
Pour ce sujet bariolé, il faut oser au départ, sur la surface d’un pétale mouillée à l’eau pure, poser trois couleurs proches des primaires (bleu, jaune et rouge) ici ce sera plutôt un bleu-mauve (1), un jaune (2) et un rouge cerise (4 ou 5).


Remarquez que les glacis que je vous propose de poser ensuite  donneront le modelé en adoucissant  le passage entre  ces couleurs de départ. Il faut veiller à ne pas poser de glacis d’une nuance complémentaire à la sous-couche, par exemple un bleu violacé sur un jaune orangé !






tuliperococ1.jpgLes premières tulipes perroquet dont les pétales sont laciniés et tuyautés, sont apparues au milieu du 17ème siècle.


L’obtenteur a du profiter d’une rare mutation sur un spécimen. La reproduction la plus fidèle de cette mutation sur sa descendance s’obtient par les caïeux qui ne se forment autour du bulbe qu’à partir d’un certain âge. C’est un procédé de multiplication lent, et même à présent, il faut des années pour qu’une variété se vulgarise. Ce mode de culture explique en partie la fameuse tulipomanie qui a sévi au 18ème siècle à travers l’Europe.





Des nouvelles des stages:

Je viens d'animer un stage de week-end au
Moulin de Seillant. Nous avons été reçus comme des coqs en pâte avec une cuisine berrichonne délicieuse!
anglin.jpg
Un autre stage est programmé pour les 12 et 13 Juin. Il sera orienté davantage sur le "Végétal dans le Paysage" et la vallée encaissée de l'Anglin nous fournira un cadre de choix!



N'hésitez à voir les conditions de ces stages en faisant une visite:
 Moulin de Seillant

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Petites leçons
commenter cet article

commentaires

small business phone system 10/10/2014 09:05

This is certainly one of the best botanical paintings I have ever seen. The colors used for the petals are really rare and amazing. I wonder how they come up with such distinct and exceptional artworks. Thanks for the share.

celine 22/04/2010 16:06


toujours aussi superbe, dommage que tu sois trop loin de chez moi, je serai bien venue en stage. bonne journée. celine


zabuski 31/03/2010 09:26


Oui, j'aime bien les oranges...mais aussi les mandarines ! En as-tu dans ta palette ?


zabuski 30/03/2010 16:16


C'est quoi des couleurs au Cadmium ? Désolé pour les connaisseurs...


Claire Felloni 30/03/2010 21:03



Dis donc! tu abuses trop du crayon... tu en as surement dans ta palette, des jaunes ou des oranges!



zabuski 27/03/2010 17:38


Moi, ce qui me " bluffe", c'est cette symphonie de couleurs chaudes...Quel est ton secret ?


Claire Felloni 29/03/2010 23:07


Peut-être les couleurs au Cadmium, que j'aime employer ?