Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 14:57

 

J’ai trouvé en jardinerie des pots d’Azalée japonaise que nous avons ratiboisés sans états d’âme pour le cours d’aquarelle afin que chacun dispose d’une brindille fleurie comme sujet.

azalee2.jpg

Mon aquarelle sera un peu plus aboutie en bas mais je laisserai quand même un arrière-plan plus flou afin qu'on comprenne qu'il s'agit d'une portion d'un arbuste.

On trouve deux sortes d’Azalées en jardinerie : les Azalées d’Inde et les Azalées japonaises. En fait, les azalées sont des rhododendrons ; « Azalea indica » comme  les étiquettes le proclament, porte le véritable nom de Rhododendron simsii , et « Azalea japonica » celui de Rhododendron obtusum .  Sur les pots d’Azalées d’Inde, on  voit plus nettement la similitude car les nombreux cultivars proposés portent des fleurs assez grandes et parfois pointillées de carmin sur les pétales dressés comme c’est le cas chez les rhododendrons de nos jardins.

Quand on observe une fleur d’azalée, il faut bien différencier :

  •          Une fleur double, qui, à l’intérieur de sa corolle, voit s’ajouter des petits pétales qui sont en fait  des étamines pétaloïdes
  •          Une double corolle : deux corolles s’emboitent l’une dans l’autre (en anglais : hose in hose); c’est la caractéristique qui permet le mieux de reconnaître l’azalée japonaise dont la fleur reste en général plus petite mais peut aussi être un peu double en plus !

azaleaemoena1.jpgJ’ai trouvé dans nos livres anciens de la bibliothèque de la Société d’Horticulture de la Sarthe, deux textes illustrés mentionnant une des premières azalées arrivée en Europe, portant le nom dAzalea amoena et il y est bien mentionné le critère de la double corolle. On peut actuellement acheter pour le jardin une Azalea japonica ‘amoena’, je pense qu’il s’agit bien de la même…ou du moins d’un cultivar qui lui doit beaucoup ! Les hybrides d’Amoena sont maintenant considérés comme des azalées japonaises.

Dans la « Flore des jardins de l’Europe » de Van Houtte, on peut admirer cette chromolithographie en  couleur représentant Azalea amoena à l’époque de son arrivée en Europe.

On admet en général que les azalées sont des plantes de plus petite taille que les rhododendrons mais c’est une erreur puisque l’espèce européenne alpine la plus commune, le rhododendron ferrugineux, n’est pas plus haut sur pied que notre azalée en pot.  D’ailleurs John Lindley en découvrant l’Azalée jolie (Azalea amoena), que lui rapporte Robert Fortune vers 1850 fait le rapprochement : « C’est un arbuste nain, à feuilles persistantes, ressemblant par le port à Rhododendron ferrugineum ». Il  déclare cette azalée comme une nouvelle espèce, mais néanmoins, il la pressent comme une « production jardinique ». Robert Fortune l’avait découverte chez un horticulteur de Shanghaï mais présumait qu’elle venait de contrées plus au Nord et s’intéressait à sa rusticité.

Tout ceci se passe 50 ans avant qu’on découvre en Europe et en Amérique, l’existence des azalées de la colline sacrée de Kurume au Japon, en 1920 ; avant aussi qu’on réalise que les Japonais hybridaient leur azalées Satsuki depuis 500 ans déjà et qu’ils en obtenaient de superbes bonsaïs ! Cependant, les azalées Satsuki seraient des hybrides naturels de R. indicum  par R. tamurae, donc pas des R. obtusum comme notre azalée japonaise et comme les « Kurume ».  Les choses se compliquent !

azaleaemoena3.jpgDans les nombreux hybrides Kurume, on trouve aussi des doubles corolles, si bien que j’ignore  si  l’azalée japonaise que nous avons peinte doit être considérée plus comme une « kurume » ou comme une « amoena » !

Cette autre planche, issue de « Le Jardin Fleuriste » par Ch. Lemaire, édité en 1854 à Gand, vol 4, Pl 329, représente également Azalea amoena. 

Les renseignements ci-dessus sur la description de John Lindley et sur Robert Fortune viennent aussi de cet ancien ouvrage qui est passionnant!

  

 Des nouvelles des Stages : Je vous annonce un nouveau stage que j’animerai sur le thème des Hydrangeas et Hortensias et qui se déroulera fin Juin 2011, tout au bout de la Bretagne, dans le Pays des Abers.

Ouvrez le Pdf ci-dessous, que Marie a confectionné pour avoir plus de détails sur ce beau projet !  Stage  Hydrangea dans le Pays des Abers  

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article

commentaires

laurence 14/02/2011 21:12


en fait, je ne sais pas trop...à part l'ancolie qui est la fleur symbole de l'Etat du Colorado, je n'ai aps encore pu me familiariser avec les plantes spécifiques de ma région. Je vais ouvrir
l'oeil quand les jonquilles vont commencer à fleurir dans les jardins botaniques de la ville. Comme j'y vais 3 fois par semaine pour mes cours, je devrais les remarquer...pour l'instant, il y a
encore de la neige.


laurence 12/02/2011 18:50


ces couleurs font du bien dans la grisaille de l'hiver qui s'éternise! je sens que je vais commencer à me faire de petites fiches de botanique avec les infos que tu nous livres régulièrement.
Merci!


Claire Felloni 14/02/2011 21:00



Avez-vous des jonquilles spéciales aux Etats-unis ? comme tu as pu le constater j'ai un faible pour ces trompettes en tout genre !



Catherine D 12/02/2011 17:17


Je la trouve très bien comme ça, ton azalée !!! parfois le mieux est l'ennemi du bien, dit-on ?
cet article est très intéressant, j'y reviendrai...


Claire Felloni 14/02/2011 21:03



J'ai du mal à revenir sur une aquarelle après coup, j'en cause mais en fait, en général, elle reste en l'état...



christelle 07/02/2011 20:23


C'est magnifique !


Claire Felloni 07/02/2011 21:39



Merci Christelle ! tous, vous me donnez du courage pour travailler d'après nature par ces jours encore trop courts!



Claire B 07/02/2011 10:07


Je l'aime bien comme ça moi l'azalée japonaise, même pas "aboutie"...


Claire Felloni 07/02/2011 21:36



Tu as raison, je verrai ce que je fais ... on peut aussi imaginer un peu de crayon en arrière-plan! Là, je trouve que c'est un peu maigre, ça ne rend pas bien le côté touffu de la
plante, mais je n'ai plus de courage pour continuer en précision!