Présentation

Stages

Pour les stages, voyez deux lignes plus haut sur cette colonne, la page est en travaux ou cliquez 

Recherche sur le blog

Derniers Commentaires

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Partager

Dimanche 4 mars 2012 7 04 /03 /Mars /2012 10:53

 

  violacornuta2Ces petites pensées aux coloris très variés nommées couramment Viola cornuta ne ressemblent guère à l’espèce sauvage pyrénéenne portant légitimement ce nom ! En fait ce sont des hybrides créés avec d’autres espèces dont surtout Viola lutea.

Tout dans ce petit cultivar me rappelle plutôt la Pensée de Vosges ( Viola lutea ), qu’on rencontre beaucoup aussi sur le Massif central, surtout les stipules digitées qui garnissent la tige à l’aisselle de chaque feuille et qui donnent à l’ensemble du feuillage une allure brouillonne amusante. Ci-dessous, un extrait d'une de ces variétés baptisées donc très génériquement "Viola cornuta", au pétale bas presque roussâtre, étudiée cette semaine à l'occasion du cours régulier d'Aquarelle botanique.

violcornuta2 copy

 

 

  La vraie Violette cornue (Viola cornuta), possède plutôt des stipules simples triangulaires fortement dentées et aussi la fleur est dotée de pétales assez étroits bleu-mauve… en fait elle ressemble un peu plus à une vraie Violette par l’étroitesse de ses pétales alors que notre cultivar évoque bien en plus petit une pensée des jardins.

 Botaniquement, la Pensée possède des pétales plus larges et les quatre pétales du haut sont dressés alors que chez la Violette, seuls les deux pétales supérieurs sont vraiment dressés.

 La Pensée des Vosges est marquée de jaune au cœur, le pétale inférieur est souvent plus clair ; elle est plus bigarrée, un peu comme Viola tricolor qui est la vraie petite Pensée sauvage et qui est très variable en couleur…

 

violalutea1.jpg

J’avais représenté quelques Pensées des Vosges dans la partie flore d’un guide Gallimard sur l'Alsace, elles se trouvent au pied d’une grosse rosette de Gentiane jaune qui n’est pas encore fleurie puisque la scène est sensée se passer au printemps sur les Hautes-Chaumes, on y trouve aussi la Pulsatille blanche.

Par Claire Felloni - Publié dans : Petites leçons - Communauté : Le Chemin des orties
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Très jolies tes pensées-violettes ! avec tous les hybrides, on ne sait plus où on en est...j'attends les anémones pulsatilles, j'en ai des pourpre, mais le printemps se fait attendre un peu...
bonne soirée
Commentaire n°1 posté par Catherine D le 04/03/2012 à 20h03

Celles-ci sont un peu plus proches des espèces sauvages mais je suis d'accord avec toi c'est un vrai casse-tête... enfin, je préfère les espèces qui se débrouillent toutes seules au jardin et ces petites pensées devraient le faire...Moi aussi j'ai 2 pieds de Pulsatille mais pour le moment je ne vois pas pointer grand-chose!

Réponse de Claire Felloni le 05/03/2012 à 09h14
Merci de nous partager tes pensées. Ha Ha Ha. Je suis toujours en extase devant tes vues en coupe.
Icitte, un dernier 10 cm de neige tombé cette nuit mais cela a beaucoup fondu (sur les 50 cm dans le jardin).
La semaine dernière, forte pluie (dérègement climatique). La neige sur le fleuve a fondu et l'épaisse couche de glace s'est recouvert d'une nappe d'eau reflétant le ciel. Le fleuve était bleu alors qu'il y a encore 25 cm de glace en dessous. D'habitude il reste blanc tout l'hiver. C'Était vraiment spécial. L'eau finit par s'infilter, un peu comme sur la calotte glaciaire où nous assistons à la naissance de lacs et de rivières finissant en chutes vertigineuses qui s'engoufrent vers des goufres glacés. Une bise du Québec.
Commentaire n°2 posté par Laurence le 05/03/2012 à 01h11

J'aime bien avoir des nouvelles d'outre -atlantique grace à "mes" deux Laurence: une au Colorado et toi au Quebec! Mais il semble que là-bas les éléments soient déchainés en ce moment... Bon, je vais dire à mon fiston d'arrêter le patin à glace alors! ( je rigole... il fait plutôt de l'ordinateur, ça mouille moins les pieds !)

Réponse de Claire Felloni le 05/03/2012 à 09h22
Fabuleuses pensées fleuries ! superbe !
A bientôt
Commentaire n°3 posté par christian lemenuisiart le 05/03/2012 à 05h52

Merci, Christian! Tu n'as plus qu'à chercher la vraie Viola cornuta , une pyrénéenne qui pousse peut-être pas si loin de chez toi!

Réponse de Claire Felloni le 05/03/2012 à 09h24
un vrai plaisir de lire chacun de vos articles..
félicitations à l'artiste
Commentaire n°4 posté par carole le 05/03/2012 à 07h23

Merci, Carole, j'espère bien ne pas vous lasser avec mes laïus botaniques, à la longue!

Réponse de Claire Felloni le 05/03/2012 à 09h28
C'est possible après je ne sais pas
A bientôt
Commentaire n°5 posté par christian lemenuisiart le 05/03/2012 à 12h34
J'aime toujours autant ces "carrés" floristiques : ça me fascine. Il faudrait que j'essaie un jour, mais je ne saurai pas par quel bout commencer !
Commentaire n°6 posté par ClaireB le 07/03/2012 à 19h06

Ce qui n'est pas évident c'est de faire quelque chose de valable avec la terre de la base, c'est plus facile quand il s'agit d'un terrain rocailleux mais quand c'est de la bonne terre brunâtre, aie aie aie!

Réponse de Claire Felloni le 08/03/2012 à 08h38

compteur

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés