Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : aquarelle-bota-clairefelloni
  • aquarelle-bota-clairefelloni
  • : Le blog met en ligne des cours d'aquarelle botanique, il parle de mon activité d'animation de stages d'aquarelle botanique, de mon métier d'illustratrice-nature, de mon intérêt pour la tradition de la peinture naturaliste, les sites naturels,la flore, et la faune sauvage.
  • Contact

Stages

Pour les stages, cliquez 

Recherche Sur Le Blog

Pivoines de Sourches

Pour voir l'article du blog, pour acquérir un print numéroté et signé de mes aquarelles de Pivoine du Château de Sourches, cliquez  

 

Leçons en Pdf

Les clés usb: cliquez

16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 21:18
A l'occasion du stage roses au jardin des plantes...

A l'occasion du stage roses au jardin des plantes du Mans, j'ai proposé cet exercice sur une Pierre de Ronsard!

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 16:50
Le choix des sujets ne manquait pas dans l’Arboretum de la Sédelle, en Creuse, où j’animais un stage le week-end dernier!
Aquarelle botanique à la Sédelle

J’avais repéré l’an dernier un cornus kouza « Satomi » dont les bractées lavées de rose m’inspiraient bien pour mener mes démonstrations. Le voici, mais une fleur, une feuille, c’est à peine une ébauche !

Je me sens finalement plus à l’aise avec des surfaces tortillées et gaufrées comme celles des feuilles de cornouillers qui accrochent très nettement ombres, lumières et contrejours qu’avec la feuille plane et assez rigide de Houx à feuilles de châtaignier dont l’étude se limite en réalité, à des variations sur la couleur propre du sujet !

Aquarelle botanique à la Sédelle

En effet, dans une vue presque frontale à la façon d’un herbier, une feuille comme celle-ci ne présente aucun effet de relief, c’est même assez rare de trouver ce genre de cas : la feuille est à peine brillante, les nervures sont à peine détectables ! Finalement, il ne reste pour se raccrocher à quelque chose que des taches plus ou moins diffuses de couleurs ou de moisissure, le contour denté et la nervure centrale ! Et bien l’exemple est intéressant quand même! Car il permet de voir comment il faut partir d'un jaune très clair si l'on veut pouvoir l'enrichir en glacis pointillistes de Jaune transparent, comment des petites taches brunes sont toujours sous-tendues par des zones plus larges et déjà plus rousses, et comment on peut utiliser des pigments minéraux clairs et couvrants en glacis pour la moisissure, par exemple, le Jaune de Naples, le Gris de Davy.

Aquarelle botanique à la Sédelle
Aquarelle botanique à la Sédelle

La salle qui nous accueille à la Sédelle est largement ouverte sur une prairie lumineuse, Nell avait ramassé et disposé dans des vases toutes sortes d’échantillons de fleurs. Le midi nous avons pique-niqué sous un cerisier avec les fréquentes visites d’un geai au dessus de nos têtes, c’était un week-end bien agréable dans un lieu riche de possibilités.

Aquarelle botanique à la Sédelle

Nous envisageons de proposer un stage en juillet 2015 (les 23,24 et 25 juillet 2015), où nous peindrons sur place dans l’arboretum ; ce sera un stage plus axé sur les grandes espèces qui s’y trouvent dans leur cadre paysager.

J’intitulerai ce stage de 3 jours, qui abordera aussi bien le lavis d’encre de chine ou de brou de noix que l’aquarelle : «L’élément végétal dans le paysage».

Un autre week-end d’atelier aura lieu en 2015 en automne (les 19 et 20 Septembre 2015), sur le thème «Fruits et feuillages d’automne».

A voir sur ma page « Stages » que j’ai actualisée pour les stages d'automne 2014, cliquez
Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 21:01
Un petit supplément pour le stage Cpie Bocage de...

Un petit supplément pour le stage Cpie Bocage de l'Avesnois ! Ce sont des photos d'une de mes stagiaires (merci Céline!), pendant la démo sur les "roses simples"; disons pour résumer : comment guider la couleur avec son pinceau :-)

Un petit supplément pour le stage Cpie Bocage de...
Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 21:46

C’était la deuxième fois que je montais à Gussignies, tout près de la frontière belge pour animer un week-end d’aquarelle botanique organisé par le CPIE de l’Avesnois. Un stage très européen car j’ai eu comme stagiaires quatre françaises, trois belges et un luxembourgeois, tous très sympas et motivés, bien sûr ! Il y avait autour des locaux de l’ « Escapade buissonnière », un jardin plein de roses et d’églantines. Moi-même j’avais apporté des nigelles des campanules et des pavots. Ce sont des propositions de sujets, mais certains viennent avec un sujet qui leur tient à cœur. Pour mes démonstrations, j’ai choisi une rose simple plus grande et plus colorée que les églantines, mais avec le même genre de dégradé depuis le cœur crémeux jusqu’aux lisières de pétales rose-vif, ce qui m’a permis de montrer un premier travail dans le mouillé sur toute la surface de la fleur.

J’ai eu l’occasion aussi de râler une nouvelle fois sur la composition des petites boites toutes prêtes d’aquarelle qui ne disposent pas de Magenta quinacridone ni même de Rose permanent, des couleurs primaires qui, pour le sujet floral, sont absolument indispensables.

Aquarelle en Avesnois

Les grandes feuilles de ce rosier ne ressemblent pas du tout au feuillage gaufré de la rosa rugosa, bien que la fleur soit à peu près de la même taille. Je suis toujours très sollicitée pour montrer comment peindre du feuillage et certains voudraient même que nous fassions un stage sur cet unique sujet !

Aquarelle en Avesnois
Aquarelle en Avesnois
Aquarelle en Avesnois

La salle qui nous accueille sert en semaine pour des stages d’écologie, de gestion des espaces naturels, etc… c’est pourquoi au mur, sont affichés des posters sur la faune et la flore ! Il est prévu que j’y retourne en automne, le week-end choisi est celui des 18 et 19 Octobre 2014 ; je pense que nous ferons plutôt des aquarelles de pomologie ( gros fruits ou petits fruits de la haie).

Et le week-end prochain, c'est à l'arboretum de la Sédelle que j'animerai un autre week-end d'aquarelle botanique; il y a encore de la place si cela vous dit. Il faut s'inscrire auprès de Nell, à l'Arboretum:
Renseignements et inscription au 05 55 89 83 16 ou n.wanty@gmail.com
Et voyez le site là: http://arbosedelle.free.fr/
Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 19:13
De superbes images de Christian sur cette...

De superbes images de Christian sur cette délicate couleuvre emblème des médecins !

18 photos à voir sur son site: numeriscopages.com et plus précisément sur ses Carnets naturalistes sarthois à la date du 23 Mai 2014: http://christian.kerihuel.free.fr/obsarthe/present.html

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 03:07
Une pub personnelle pour un stage fin Juin

dans les environs de Paris!

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
21 mai 2014 3 21 /05 /mai /2014 19:16

Encore un bien sympathique week-end d’aquarelle botanique au Moulin de Seillant, avec au programme « Des Tulipes aux Pivoines ». Le temps magnifique a bien contribué à l’agrément !

Pour les tulipes, c’était vraiment la fin de la saison et j’ai eu du mal à en trouver. En plus des trois grosses pivoines de mon jardin, les pivoines de fleuriste que j’avais amenées étaient d’un carmin soutenu, presque bordeaux et c’était plaisant aussi qu’elles soient assez feuillues. J’avais pallié au manque de tulipe en amenant des iris variegata qui sont toujours aussi abondants sur la plate-bande de mon bout de jardin !

Le choix de fleurs que nous avions et le résultat de mes démos sur la pivoine!
Le choix de fleurs que nous avions et le résultat de mes démos sur la pivoine!

Le choix de fleurs que nous avions et le résultat de mes démos sur la pivoine!

Le samedi soir, une promenade vespérale au bord de l’Anglin, avec ceux qui comme moi restaient au gîte, nous a permis de découvrir une flore printanière riche et variée ; beaucoup d’Ancolies (Aquilegia vulgaris) et d’Asphodèles blanches (Asphodelus albus), mais aussi l’Ail des ours (Allium ursinum), le Geranium sylvaticum et la Raiponce en épi (Phyteuma spicatum) que voici butinée par une Panthère (Pseudopanthera macularia).

Des Tulipes aux Pivoines, stage à Seillant

Un vieux pont en dos d’âne enjambe l’Anglin reliant le moulin au gîte ; il est revêtu d’une véritable chevelure de lierre. Le bâtiment où se déroule le stage se trouve juste avant le moulin, le long du bief. La grande pièce dont tout le pignon est vitré est très lumineuse et confortable !

Des Tulipes aux Pivoines, stage à Seillant
Des Tulipes aux Pivoines, stage à Seillant
Des Tulipes aux Pivoines, stage à Seillant

Les 27 et 28 Septembre, je retourne à Seillant pour animer un nouveau week-end de stage sur le thème « Asters, Dahlias et compagnie ».

N’hésitez pas à consulter le site du moulin pour voir les conditions de ces stages:

http://www.lemoulindeseillant.org/

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 21:28
Le programme pour aujourd'hui, continuer le...

Le programme pour aujourd'hui, continuer le portrait de ce beau rosier!

Repost 0
Published by Claire Felloni
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 22:32
Giroflée et Vélar

J’ai découvert récemment et installé dans mon bout de jardin une potée d’Erysimum linifolium « Jenny Brook ». Je cherchais à compléter une aquarelle sur le thème des Giroflées que j’avais commencée le mois dernier. « Jenny Brook » n’est pas vraiment une giroflée, mais ce Vélar (Erysimum) est un genre très voisin de Cheiranthus et il est parfois décrit comme une giroflée arbustive.

Ma Giroflée (Cheiranthus cheiri) figurée en début de floraison était donc défleurie depuis un moment quand j’ai trouvé le vélar. Les fleurs de la giroflée sont plus grandes et les couleurs chatoyantes, chamarrées de cramoisi sur un fond d’un beau jaune d’or (cadmium yellow pale pour les aquarellistes !). Au cœur du bouquet floral, les calices encore fermés font un beau contraste car ils sont de couleur sombre, acajou foncé pour la giroflée et gris-bleu ardoise pour le vélar.

Giroflée et Vélar

La particularité de « Jenny Brook », qui séduit fort le peintre, est cette variation de couleurs sur la tête florale, un phénomène qui se rencontre assez souvent par exemple sur les crosses des myosotis, des pulmonaires, ou des vipérines , toutes espèces de la famille des Borraginacées, mais là il s’agit de Crucifères, et il n’y a pas de crosse. Le phénomène est très net, les jeunes fleurs juste ouvertes d’une couleur abricot, rosissent, passent par la couleur pêche puis le mauve devient de plus en plus dominant et c’est avec une belle couleur lavande que les fleurs finissent leur floraison. Ce cultivar dans le commerce depuis 2008, a été découvert en 2001, tel quel, sur la côte ouest du Pays de Galles, des boutures ont été faites qui se sont révélées très fidèles au type et très vigoureuses. La plante est considérée maintenant comme une vivace de choix au jardin ! L’espèce type, Erysimum linifolium, est originaire du Moyen-Orient et semble-t-il, se trouvait (probablement cultivée) auprès de notre cultivar lors de sa découverte.

Giroflée et Vélar

Et voici la planche dans sa totalité. Elle sera plus grande et plus nette si vous cliquez dessus!

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 23:05

C’était pour moi la première fois que je pouvais vraiment observer certaines des plantes de cet article car je n’avais pas encore herborisé si tôt en saison dans les Alpes. Ces plantes qui côtoient les névés, sans pour autant que l’on se trouve en grande altitude, comme autour du Lac d'Annecy, il faut les voir en Avril.

gentiana-verna1496.jpg

La première promenade nous a menés à l’Est du lac au Col de la Forclaz, où les Gentianes printanières (Gentiana verna L.) égaient les pentes de leurs points bleus vif. Le lendemain matin au cours d’une petite virée  au Sud de Faverges, j’ai fait la connaissance, dans la vallée verdoyante qui monte au col de Tamié, de l’Anémone fausse-renoncule (Anemone ranuculoïdes L.),anemone-ranunculoides1541.jpg

ainsi que de la Corydale creuse(Corydalis cava (L.) Schweigg. et Körte)

corydalis-cava1549.jpget j’ai retrouvé avec plaisir la Dentaire digitée (Cardamine pentaphyllos (L.) Crantz).Ce sont des secteurs d’où la neige s’était retirée depuis plus longtemps. cardamine-pentaphyllos1520.jpg

L’après-midi, nous sommes montés sur la Montagne du Semnoz qui domine le lac d’Annecy à l’ouest. Pendant la montée j’ai identifié sur la rocaille un petit arbrisseau rampant, le Polygale Petit-buis (Polygala chamaebuxus L.)

polygala-chamaebuxus1568.jpgainsi que la Valériane triséquée (Valeriana tripteris L.).

valeriana-tripteris1560.jpgAu sommet du Semnoz, des plaques de neige étaient encore bien présentes et à proximité les herbages encore tout gris-bruns étaient piqués de milliers de Crocus printanier (Crocus vernus(L.) Hill).

crocus-albiflorus1588.jpgTout près du Crêt de Châtillon, j’ai enfin trouvé la Soldanelle des Alpes (Soldanella alpina L.) dans une partie un peu plus boisée où le Merle à plastron faisait du raffut, fort mécontent d’être dérangé.

soldanella-alpina1595.jpg

J’ai eu la chance d’observer ce beau Merle ainsi que la mésange boréale et la mésange huppée ! C’était dans un autre secteur au Sud de La Clusaz, où on peut  voir des quantités de Pétasites blancs parmi les névés. petasites1613

Nous avons fini ce dernier périple sur le Col de Merdassier par une vision spectaculaire de grandes taches de Nivéoles printanières (Leucojum vernum L.) parmi les crocus.

leucojum-vernum1626.jpgleucojum-vernum1620.jpgpetasites1628Au bord de la route, des Pétasites d’une teinte rougeâtre nous ont amusés à photographier, ils sont bien plus beaux à ce stade que plus tard en saison ! Ils sont gros comme des oeufs de Pâques.

Voilà toutes les beautés que j'ai vues pour mes Pâques 2014, et je n'ai pas pris de pinceau pour l'occasion; j'ai juste rampé dans la gadoue et appuyé sur le déclencheur!

 

Repost 0
Published by Claire Felloni - dans Flore
commenter cet article